4 consommateurs sur 10 dans le monde sont prêts à payer pour ne pas voir de publicité

avril 25, 2016

Accenture_étude ad blocking_open

Au lieu de vouloir à tout prix combattre les logiciels bloqueurs de publicité, il faut plutôt stopper immédiatement la diffusion de publicités trop invasives, trop répétitives et non personnalisées qui encombrent l’écran et gaspillent un temps pourtant considéré précieux. « Trouvez ce qui intéresse l’audience », rappelle Gavin Mann, responsable d’industrie audiovisuelle mondiale à Accenture.

Accenture_étude ad blocking_1Le bureau de consulting en stratégie digitale et technologie a entendu 28 000 consommateurs dans 28 pays pour constater que 74% d’entre eux n’acceptent plus les interruptions publicitaires, que 61% se sont renseignés sur ce qui existe comme solutions de blocage de publicités et que la moitié d’entre eux affirment s’intéresser pour les publicités qui répondent à leurs intérêts personnels. 4 sur 10 sont prêts à payer pour en finir avec les interruptions dues aux publicités.

Les utilisateurs les plus sensibles et informés sont les plus jeunes et ceux habitant dans des pays émergents, notamment en Amérique Latine et au Moyen-Orient, d’après l’enquête d’Accenture.

Mann est persuadé que la solution à ce phénomène est l’essor d’une publicité bâtie sur mesure, intelligente et créative, qui réponde aux besoins de celui qui la voit. Accenture recommande aux entreprises de la publicité digitale d’investir dans des solutions visant à améliorer l’expérience utilisateur, la transformation des interfaces utilisateurs et dans des ressources et équipements de studio de production et de post-production.

(Images : Accenture.)