78% des annonceurs ne savent pas où leurs bannières sont affichées… et vous ?

juillet 29, 2014

Project Sunblock_icone78% des annonceurs britanniques n’ont aucune idée de combien de leurs publicités sont affichées à des robots. Avec cette nouvelle étude relayée par des médias européens (lire ici et ici), Project Sunblock, entreprise britannique proposant des solutions d’analyse et de contrôle de l’environnement dans lequel les campagnes sont diffusées, revient au fond pour parler de la même chose : très peu d’annonceurs et de marketeurs maîtrisent où et comment leurs campagnes sont affichées.

Ce constant était déjà au cœur d’une intéressante étude que l’entreprise avait rendu publique fin 2013, selon laquelle 7,78 milliards d’impressions display négociées au sein des places de marché en RTB seraient affichées chaque année sur des pages web inappropriées et à même de nuire gravement à la réputation des marques, comme des sites web pornographiques ou malveillants, affichant des scandales de célébrités ou des catastrophes naturelles, ou, pire encore, promouvant la violence, des idées terroristes, des médicaments illégaux ou drogues… (lire notre article ici).

Cette fois-ci Project Sunblock a réalisé une enquête auprès de 268 marketeurs seniors décideurs de marques britanniques. Et ils ont constaté que 1 marketeur sur 5 n’a mis en place aucune procédure de prévention de la fraude et que ces mêmes marketeurs estiment entre £10000 et £15000 les coûts générés par les fausses impressions.

LUL