A propos

Ad-exchange.fr est le 1er blog d’information francophone consacré exclusivement à la publicité digitale en temps réel, et plus particulièrement aux ad exchanges, au programmatique et au media trading en France et à l’international.

En 2016, Ad-exchange.fr rejoint le groupe Ratecard.

ratecard.fr

Ensemble Ratecard et Ad-exchange.fr renforcent leur position de médias de référence spécialisés sur le marché du digital.

Reportages et rédaction : Luciana Uchôa-Lefebvre.

Pour toute information éditoriale et suggestion, vous pouvez nous contacter à cette adresse : redaction@ad-exchange.fr.

Pour toute demande commerciale (partenariat, publicité), merci d’écrire à martin.boise@ratecard.fr.

Bonne lecture !

 

Ce n Christian Louboutin pas sa seule fonction sociale.

« Lorsque j’ai repris l’entreprise, ce sont les ventes au Japon et aux Etats-Unis qui nous ont sauv?s de la faillite », raconte le propri?taire de la soci?t? Vilac, une vieille dame qui f?tera son centenaire en 2011. Avec la concurrence des jouets ?lectroniques, le PDG a aussi rapidement compris qu’il ne pourrait pas s’en sortir s’il ne fabriquait pas en Chine. « Aujourd’hui, c’est 50 % de notre production totale, n’h?site-t-il pas ? confier, fier d’avoir gard? ? Moirans tous les salari?s et m?me cr?? 30 emplois suppl?mentaires..

Delphine Ligni?res joue ? merveille les go-between, ? la fois partenaire des organisateurs chinois et conseil aupr?s des industriels qui exposent. « J’ai commenc? comme consultante afin de me faire une id?e des opportunit?s, raconte-t-elle. Lorsque j’ai senti qu’il pouvait y avoir un v?ritable business, j’ai mont? ma soci?t?, une Wofe au capital de 43 000 euros.

Marguerite Leli?vre, chef de groupe ? l Mazarine, en charge de la communication internationale de Cartier, pr?cise: ?En Chine, on n pas du luxe pour se distinguer comme c le cas en Europe, mais pour montrer que, plus qu autre, on a contribu? ? la r?ussite de la communaut?.? Ainsi, en arrivant en Chine, une marque de luxe occidentale ne s pas ? une culture individualiste, mais ? une culture interpersonnelle. De la singularisation ? l on passe ? la d?monstration d appartenance.

L’Occidental, par d?finition, se lasse vite. Conclusion: si vous voulez pr?tendre au moindre buzz, commencez par proposer de l’in?dit, du surprenant, donc de la tendance. Votre succ?s sera souvent proportionnel ? votre degr? de nouveaut?.Christian Louboutin En plus de bousculer quelques grands fondamentaux du luxe, la Chine abrite une client?le ? la sociologie un peu d?routante. La segmentation s en premier lieu entre les villes. Ouverte sur le monde, famili?re avec le voyage, plus ?duqu?e aussi, Shanghai d?gage une certaine pr?cocit? stylistique.

Christophe Honor? ? un temps critique (il y a six ans, pour une chronique des Cahiers du cin?ma), aujourd’hui ?crivain (pour enfants et pour tous. [.] Le photographe Antoine d’Agata ? mandat? par la production sur les conseils d’Isabelle Huppert pour photographier ses Canaries de nuit devenues personnages du film ? nous parle d’une galerie souterraine o? deux travestis vivent en cage. [.] Le film, produit par Paolo Branco, a effray? les d?cideurs des t?l?s, d?j? tenus en laisse par les pressions du CSA, et se fait avec un budget serr?, comme tout ce qui semble s’approcher de la sexualit? dans le cin?ma fran?ais d’aujourd’hui.

 

Share This Post :

A propos