Adblock Plus fête 100 millions d’installations actives et l’industrie de la pub se cherche encore

mai 10, 2016

concepts of online advertising, with message on keyboard.

100 millions d’installations actives. C’est le chiffre annoncé hier par Adblock Plus, la plus populaire (mais aussi controversée) solution de blocage de publicités disponible aujourd’hui sur le marché.

Le billet signé par Ben Williams fête les 100 millions « d’utilisateurs actifs », notion qui ne correspond pas tout à fait à la réalité, comme le fait remarquer adexchanger, puisque Ben Williams lui-même explique qu’il se réfère aux  « installations actives ». On peut donc imaginer que plusieurs installations puissent  appartenir à un même utilisateur, qui aurait pris l’initiative de « protéger » tous ses appareils.

Soit. 100 millions est un sacré chiffre et il devrait servir encore une fois d’alerte rouge à tous ces acteurs de l’industrie de la publicité qui font fi de l’expérience utilisateur en noyant les audiences au point de les inciter à haïr la publicité.how-adblock-plus-works

Prenons un exemple tout bête : le secteur du tourisme. Avez-vous essayé de faire une recherche de lieu à visiter sur n’importe quelle destination en Europe ou ailleurs ces dernières semaines ? Nous l’avons fait, pour l’Europe du Sud. Lorsque vous décidez d’aller regarder les offres sélectionnées par des sites pourtant référence sur une destination donnée, votre navigation est si souvent interrompue par des publicités invasives et des fonds d’écran prêts à vous faire basculer ailleurs, qu’au bout d’un certain nombre de minutes vous finissez par jeter l’éponge et tout éteindre, véritablement agacé. Pourtant vous étiez là, prêt à consommer, ouvert à trouver une destination idéale, en lien avec vos attentes.

Après des mois de débats et de discussions au sujet de l’adoption massive d’ad blockers, il est largement temps que les annonceurs, les agences et les éditeurs de sites et d’applications se posent véritablement la question de savoir s’ils s’intéressent vraiment à l’expérience utilisateur. Car une partie de l’industrie – visiblement encore minoritaire suivant le secteur d’activité  –  semble vraiment convaincue qu’en respectant l’utilisateur, la pub maîtrisée, respectueuse, non-imposée et pertinente a de beaux jours devant elle en tant que modèle économique viable pour un contenu non payant, accessible à tous.

Luciana Uchôa-Lefebvre