Adform défend son plaidoyer pour le rich media et la vidéo

décembre 21, 2015

Adform_résultats

Que les campagnes faisant usage de formats rich media et /ou vidéo obtiennent des résultats plus probants que celles ayant recours aux seules bannières classiques n’est une nouvelle pour personne. Mais même si on le sait, ça va mieux en le mesurant. La plateforme de publicité programmatique danoise Adform s’est donnée la peine de vérifier les performances des tous les formats publicitaires utilisés par ses clients durant le premier semestre de l’année. Les résultats et les conclusions figurent dans son « Digital advertising benchmark report ».

Adform_engagementOn apprend, par exemple, que le temps d’engagement pour le format du type rich media a augmenté de 7 % en une année, passant de de 10,67 secondes à 11,36 secondes, « ce qui représente un temps remarquablement long pour une annonce ». Voici quelques autres constats intéressants mis en valeur par Adform :

– Le rich media est champion en matière de taux de clics, critère encore largement utilisé pour mesurer et optimiser les campagnes. Présentant des résultats supérieurs de 282% des formats standard, le rich media est suivi de la vidéo (+264%) et du mobile (+145%) ;

– Les bannières rich media qui présentent des contenus vidéo obtiennent un meilleur temps moyen passé sur une vidéo que les formats vidéo pré-roll ou mid-roll (37,23 secondes contre 34,22 secondes, respectivement). Ceci dit, le temps moyen passé sur les bannières vidéo a augmenté de 6 % entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015 selon Adform ;

– Le taux de visibilité des bannières rich media est de 31 % plus élevé que le celui des bannières standard et quasi 10 % plus élevé que celui des bannières mobiles. Les bannières standard ont le taux de visibilité le plus bas.

Adform_visibilité« Ces critères d’évaluation se fondent sur une analyse effectuée à partir d’environ 140 000 campagnes, ce qui englobe plus de 16 milliards d’impressions émises durant les six premiers mois de 2015 » explique Martin Stockfleth Larsen, directeur de marketing d’Adform. « L’ampleur des données nous permet de cerner les stratégies qui fonctionnent le mieux pour les professionnels du marketing. Il est clair que les annonces vidéo et rich-media donnent les meilleurs résultats. »

Le rapport a comparé quatre catégories de bannières : les bannières standard, les bannières rich media, les annonces vidéo et les annonces mobiles. Ces formats ont été évalués en fonction de cinq paramètres-clés servant à mesurer le succès remporté par les campagnes : le CTR ou taux de clics, le taux d’engagement, le temps d’engagement, le temps moyen passé sur des vidéos et le taux de visibilité. Des analyses selon le secteur d’activité et le pays sont également présentées.

 

 

(Images : Adform digital advertising benchmark report.)