Affiperf signe avec AOL pour utiliser la plateforme ONE en 2015

août 27, 2014

Nous vous montrions récemment les effets hautement bénéfiques du programmatique sur les revenus d’AOL (lire ici notre article). L’intérêt pour cette forme de vente et d’achats d’espaces publicitaires en ligne ne cesse en effet d’attirer toutes les attentions, avec de grands contrats et partenariats qui se définissent. Un exemple en date est l’accord signé entre le groupe Havas, à travers sa filiale de trading desk Affiperf, et AOL Platforms, désormais fournisseur de technologie programmatique du premier, autour de son terminal One. Affiperf utilise aussi la technologie de MediaMath, reste donc à savoir comment les briques vont collaborer au sein des équipes.

L’accord porte sur les activités de la filiale du groupe Havas consacrée au programmatique, Affiperf, trading desk assurant une présence globale, avec pas moins de 900 clients et plus de 10 mille campagnes réalisées dans 80 pays depuis sa création, en 2010. Selon les termes de l’accord, Affiperf utilisera la plateforme ONE d’AOL dès sa mise en route effective, prévue pour 2015, pour la mise en place de ses campagnes dans une centaine de pays dans le monde. Aucun détail sur les volets financiers de l’accord n’a été révélé.

AOL_One_1

ONE est la nouvelle plateforme d’AOL, lancée cette année (et en phase de mise en place), qui réunira les différentes solutions de vente et achat de média programmatique proposés par l’entreprise : des inventaires fixes et mobiles, du display, de la vidéo – de la télé – et des capacités améliorées de ciblage et de tracking, donc de la data et des algorithmes, du RTB, mais aussi du programmatique garanti. Bref, la promesse de ONE est globale et ambitieuse. Dans un communiqué diffusé lors de lancement de ONE le printemps dernier, AOL insistait aussi sur l’aspect analyse des campagnes en temps réel et mesure de l’impact, aspects qui comptent pour les annonceurs, et que le programmatique a parfois du mal à fournir.

AOL-2L’un des intérêts pour Affiperf avec cet accord semble bien être l’amélioration du ciblage d’audiences. Affiperf disposait jusqu’à présent d’une solution big data propriétaire depuis 2002, Artemis, qui depuis 2013, avec l’intégration de MFG Labs (spécialiste des mathématiques, d’algorithmes et big data) et de Elisa DBI (spécialiste du web analytics et de l’optimisation de la conversion) avait donné naissance à une structure data room 2MV, permettant de proposer des DMP personnalisées et sécurisées à leurs clients (voir notre article sur le sujet ici). Avec ONE, d’AOL, Affiperf semble vouloir aller plus loin dans une logique de performance et de simplification: “Les audiences ces fragmentant de plus en plus selon le contenu qu’elles consomment et les appareils qu’elles utilisent et il est devenu pour Affiperf une mission nécessaire que de prendre en compte une vision holistique de l’achat média. En s’appuyant sur la technologie ONE – et en concertation avec la DMP Artemis – nous sommes en mesure de mettre ensemble en temps réel audiences, inventaires et créas, afin de générer des connections ayant du sens entre les marques et les consommateurs », affirmait Lawrence Taylor, responsable global de programmatique à Havas, lors de l’annonce de l’accord (disponible ici).

LUL