L’Apple Watch implique de nouveaux défis pour les marketeurs, comment s’y prendre ?

janvier 30, 2015

Shekhar Deo_Engage ClickL’avènement des smartphones, et leur petit écran comparé à celui du desktop, avait déjà imposé aux annonceurs et toute l’industrie qui les accompagne de trouver de nouvelles manières de transmettre leurs messages, avec des formats compatibles. L’arrivée de la montre d’Apple et son écran de deux pouces de largeur impose un nouveau défi et pour plusieurs raisons.

La taille, cela va de soi, imposera des formats qui puissent passer aisément et qui devront bientôt émerger. Mais pas que ça. Il y aussi la mesure du message et du moment, car il n’y a pas pire qu’une publicité qui tombe mal ou qui donne l’impression de casser l’intimité ou d’envahir la vie privée de quelqu’un. Et les montres sont des objets intimes.

Certes, on pourrait également argumenter que la relation que chacun d’entre nous a avec son smartphone est plus que personnelle, voire intime, et que pourtant la pub y passe et y est acceptée. Mais quelle est la spécificité des montres et quel usage devront en faire les annonceurs ?

EngageClick2« La vraie utilité d’Apple Watch est le fait qu’il offre aux consommateurs de rapidement vérifier des notifications, événements, lieux et activités personnelles juste en regardant leurs poignées ou bien à travers des commandes vocales ou de simples touchers », affirme Shekhar Deo, co-fondateur d’Engage Click, une agence de retargeting (et pré-targeting) présente aux Etats-Unis et en Inde, dans un billet publié par Venturebeat (ici).

Traduit en marketing cela donnerait, selon lui, une montre qui serait en quelque sorte, « une centrale de notifications au sujet d’offres que l’utilisateur pourra vérifier dans son smartphone, comme des réductions pour la vidange lorsqu’il rentre dans son concessionnaire pour faire une révision ». En d’autres mots : la montre connectée serait un média complémentaire au smartphone dans une logique de publicité ultra localisée et personnalisée, soit ce que semble savoir faire Engage Click justement…

Toujours dans cette logique de lien intime entre la montre et le téléphone, Shekhar Deo considère que les publicités ayant marché au sein d’applications mobiles ne s’adapteront pas forcément au sein de la montre (qui compte avec une plateforme permettant aux développeurs de mettre au point d’applications spécifiques à l’Apple apple watch_1Watch). Pour lui, les nouvelles applications spécifiques à l’Apple Watch ne seront intéressantes pour les marketeurs que lorsqu’elles seront très personnalisées, basées sur la localisation de l’utilisateur ou des critères de comportements passés, comme tout ce qui touche aux performances physiques et à la santé, par exemple. Car dans ce cas des offres très spécifiques pourront leur être signalées.

Lire ici le billet de Shekhar Deo

 

 

LUL