Art ou science : comment valorise-t-on une start-up ?

août 9, 2013

Lorsque l’on parle de jeune pousse on évoque surtout le potentiel de l’entreprise et pas ses actifs. Lors du premier tour de table, la valorisation dépend beaucoup de la somme que la start-up souhaite lever. Le plus important pour les investisseurs, c’est de voir une croissance dans les 18 prochains mois. En moyenne lorsqu’une entreprise lève 600k$, elle est valorisée 2,6 M$ ce qui correspond à une prise de participation de plus de 20% dans le projet.

Après ce premier tour de table, les règles changent. Les investisseurs trouvent des entreprises similaires. Il faut ensuite trouver un multiple permettant de savoir combien de fois l’entreprise est valorisée par rapport à ses revenus.

Dernière étape la sortie des investisseurs : soit c’est l’équipe qui rachète l’entreprise, soit c’est un autre acteur du marché. Si l’équipe est bonne et le produit n’a pas performé, on peut valoriser jusqu’à 1 M$ un ingénieur. Sinon on peut valoriser l’entreprise par rapport à ses concurrents, ses revenus actuels ou futurs… bref du classique…


art-science-company-valuations

Source : Funderandfunders.com