Attention Twitter : Facebook + Hashtags = publicité en temps réel

mars 18, 2013

social-marketing-twitter-vs-facebookFacebook s’intéresse aussi aux hashtags, qui sont aujourd’hui la marque de fabrique de son concurrent Twitter. Si les informations révélées par le Wall Street Journal se confirment, cela pourrait mettre les deux entreprises en concurrence frontale sur le marché de la publicité en « real time ».  En effet, dans l’hypothèse où les utilisateurs du réseaux social Facebook verraient leurs activités sur Twitter connectées à leur compte Facebook, cela pourrait permettre de créer une valeur important au Social Graph. Le service de photo Instragram, racheté par Facebook l’an dernier, utilise déjà les hashtags pour permettre à ses utilisateurs de filtrer les photos. Facebook a déjà copié Twitter en créant une liste de suiveurs ou la possibilité de « taguer » les célébrités et les marques avec le signe @.  De son côté, Twitter vient d’ouvrir son API publicitaire à des tierces parties ce qui permet de ne plus acheter la publicité directement à Twitter. Alors que Facebook devrait générer en 2013 environs 851 M$ de revenus publicitaires depuis le mobile selon eMarketer, Twitter espère 249 M$.

On devine très bien les conséquences en matière de ciblage publicitaire. Facebook pourrait ainsi être en mesure de bien mieux cibler les personnes qui sont fortement engagées sur une émission de télévision par exemple. Aujourd’hui le hashtag est utilisé dans presque toutes les émissions de téléréalité ou rencontre sportive. Les informations liées au hashtag d’un tweet peuvent être considérées au même niveau qu’un like, une élément clé lorsque l’on souhaite créer un outil de recherche sociale comme Social Graph. Ce dernier pourrait ainsi devenir un outil très puissant en mesure de concurrencer Google. Il serait ainsi possible de chercher une émission de TV que mes amis aiment, non pas il y a plusieurs mois, mais en ce moment grâce à la fraicheur des informations émises sur Twitter. On imagine aussi qu’ainsi Facebook entrerait encore mieux dans l’écosystème de la TV, là où se cachent les budgets publicitaires. Lors du dernier Super Bowl, la moitié des annonceurs a intégré un hashtag à son spot de pub.

Autre application, Facebook pourrait créer un journal personnalisé s’appuyant sur les hashtags. L’idée n’est pas facile à concrétiser car les posts émis sont privés et non pas publics comme un article de presse.

Si les hashtags ne vont pas envahir Facebook dès demain matin, il n’en demeure pas moins que l’opportunité existe. Reste à savoir quand et comment cela se concrétisera.

 


article_facebook-twitter