Avec les ID du TAG, l’industrie de la publicité en ligne va-t-elle régler le problème de la fraude ?

novembre 2, 2015

TAG verifiedLe groupe TAG (Trustworthy Accountability Group), initiative de l’industrie américaine de la publicité visant à améliorer sa fiabilité, commence à aboutir à des mesures concrètes avec notamment le lancement d’un programme de certification des différentes parties prenantes et d’un système de contrôle du paiement des campagnes, celui-ci bien plus ambitieux, prévu pour un démarrage début 2016.

Le programme comportant ces deux volets est intitulé « Verified by TAG ». La partie audit/certification, déjà disponible, servira à vérifier et « légitimer » des annonceurs et des éditeurs à travers un ID qu’ils recevront du groupe et qui identifiera chaque impression publicitaire les concernant.TAG_press-21july-15-1440x564_c

Quant aux contrôles des paiements, le TAG annonce qu’il mettra en place un système de paiement via ID faisant le lien entre l’inventaire publicitaire et les entités recevant le paiement des campagnes. L’objectif est de « créer un registre de ceux qui reçoivent le paiement pour chaque impression afin de prévenir des criminels de recevoir la dépense publicitaire », indique un communiqué (disponible ici).

Les deux volets ont déjà obtenu le support des géants du programmatique tout comme les plus importants groupes d’agences média mondiaux, à savoir : AOL, AppNexus, Index Exchange, Google, Rubicon Project, Dentsu Aegis Network, Interpublic, Omnicom, Publicis et WPP. « Toutes ces entreprises se sont mises d’accord pour encourager leurs partenaires numériques à participer de ces deux initiatives. »

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Pensez-vous que ce système de registre des paiements est viable ? Avec ces deux initiatives et tous ces supporteurs, le TAG règlera-t-il le problème de la fraude des fausses impressions d’après vous ?

LUL