Blog : Mais quel est le véritable rôle de Tumblr pour les annonceurs ?

mai 19, 2014

tumblr_badgeAdexchanger vient faire le point sur le rôle joué par le réseau social de blogs créatifs Tumblr comme outil marketing pour les marques et les agences. Pour ce faire, il a consulté un certain nombre d’agences et acteurs de la publicité aux Etats-Unis. Les réponses sont loin d’être positives. Un certain nombre de problèmes sont mis en valeur :

– Les statistiques publiées par le réseau ne sont pas très transparentes au sujet du nombre réel de membres actifs et cela suggérerait qu’en effet elles ne soient pas performantes, selon l’article. Sur tumblr.com on affiche 185,7 millions de blogs.

– Yahoo annonce un chiffre assez épatant sur les résultats de Tumblr auprès des marques (comme le fait « qu’en moyenne un post d’un blog sponsorisé par une marque est ‘reblogué’ 10 mille fois », alors qu’en moyenne un post lambda l’est 14 fois), mais tel ne semble pas être le sentiment des acteurs consultés par adexchanger dont les clients ne pensent pas souvent à s’investir sur ce réseau pour atteindre leurs audiences ou prospects.

– Pour activer l’audience de la plateforme de blogueurs Tumblr, les marques doivent elles-mêmes disposer d’une page Tumblr, ce serait la seule alternative pour dialoguer avec les utilisateurs, ce qui est jugé limité.

tumblr_captureTumblr appartient à Yahoo depuis mai 2013. L’auteur de l’article, Ryan Joe, affirme haut et fort ce que ni Tumblr ni Yahoo n’ont à priori souhaité confirmer : Yahoo va bientôt proposer aux annonceurs de promouvoir des posts originaires de Tumblr sur tout le réseau de sites Yahoo comme des publicités. Ces publicités suivraient en quelque sorte des utilisateurs ciblés en-dehors de Tumblr, au moment où ils consulteraient des sites appartenant au réseau Yahoo, peut-on comprendre.

L’idée est saluée avec prudence, car s’il semble y avoir consensus sur le fait que Tumblr peut être un très intéressant levier vers le réseau étendu d’utilisateurs des sites d’Yahoo, l’impact des publicités doit être très bien mesuré pour ne pas que le message génère un effet négatif sur les blogueurs.

Comme ad-exchange.fr vous le disait il y a quelques mois (lire ici), ce qui est intéressant chez Tumblr ce sont justement ses (à priori encore) millions d’utilisateurs uniques référencés chaque mois, car ils sont autant de cookies potentiels pour les ad exchanges. Or le cookie est encore le meilleur dénominateur commun qui permettrait aux annonceurs d’enchérir sur la bonne audience. Une telle audience pourrait donc s’avérer très facilement « monétisable » si l’on arrivait à retrouver ses cibles d’internautes sur Tumblr, un peu à la manière de Facebook Exchange.

Tout reste encore à définir.

Pour lire l’article d’adexchanger, cliquez ici.

LUL