Facebook fait le ménage sur FBX : 15 entreprises exclues, à qui le tour ?

février 23, 2015

FB marketing partner_browseFacebook est en train de réorganiser son programme de partenaires travaillant pour les agences et les annonceurs pour la réalisation de campagnes marketing au sein du réseau social. Une des conséquences de cette réorganisation est le départ de « plus de la moitié » des entreprises opérant sur son ad-exchange de Facebook FBX, selon une information dévoilée la semaine dernière par nos confrères d’adexchanger.

Parmi ces entreprises bannies de FBX, nous trouvons de très gros acteurs du marché comme Adobe, Advertising.com (AOL), Chango, DataXu, Dstillery, Rocket Fuel et IgnitionOne.

NDLR : rectification Ignition One fonctionne toujours.

Cette nouvelle peut rendre perplexe, d’autant que le réseau social vient de démentir vouloir fermer son ad-exchange (lire notre article). Mais elle semble finalement accueillie avec une certaine naturalité : les opérateurs quittant FBX – qui permet l’achat d’inventaire uniquement sur du desktop – le font parce que la plateforme perd pour eux de l’intérêt eu égard de FB Custom Audiences, qui permet le déploiement de campagnes de retargeting sur environnement mobile.

Selon la déclaration du directeur de marketing de Rocket Fuel à adexchanger, Eric Porres, l’ad tech préfère clairement l’API de Facebook donnant accès à l’inventaire mobile, soit 1,19 milliards de personnes, c’est-à-dire, là où se trouve le plus important inventaire mobile et vidéo « et les plus robustes sources de données 1st party », ce qui n’est pas le cas de FBX.

Mais Facebook Exchange garde lui aussi encore son intérêt, puisqu’il permet le déploiement des campagnes de retargeting classiques sur desktop et de bannières avec optimisation dynamique (création de bannières dynamiques). Demandez donc à Criteo, c’est certain que sans FBX la vie ne serait pas aussi belle.

Parmi ceux qui restent encore connectés sur FBX et qui opèrent en France, on trouve : AdRoll, Appnexus, Criteo, Kenshoo, MediaMath, Nanigans, NextPerf, Sociomantic Labs, TellApart, Triggit, Turn et Vizury. A noter qu’il n’est pas à exclure que d’autre retargeters comme AdRoll ou Criteo soient prochainement visés.

Les neuf secteurs du Facebook Marketing Partners

FB marketing partnerSous l’étiquette de Facebook Marketing Partners (qui remplace le Preferred Marketing Developers), Facebook a défini une série de neuf secteurs différents où se trouvent « rangées » les tierces parties agréées. Elles sont présentées sur le site du programme (ici).

L’objectif est de bien segmenter les différents outils selon les besoins et les profils des marques et des annonceurs en y attribuant aux différents acteurs de l’ad tech ce qui leur revient comme spécialité. Et de rendre plus cohérente la liste d’acteurs de l’ad tech qui répondent aux critères exigés par le réseau social pour les différentes actions et campagnes.

Parmi ces secteurs, nous pouvons citer : Facebook Exchange (FBX), Audience Onboarding (qui n’est autre que le Facebook Custom Audiences), Audience Data Providers (les fournisseurs de données 3rd party) et Ad Technology. Ad Technology réunirait les partenaires permettant d’optimiser les campagnes publicitaires sur le réseau.

Pour chaque secteur, Facebook présente ses partenaires rangés par secteur économique (automobile, biens de grande consommation, eCommerce etc.) et par pays (voir ici).

LUL