Cross-device, le nouveau paradigme : 40% des achats desktop commencent sur le mobile

avril 28, 2015

fb_atlas_crossdeviceUne analyse intéressante met en lumière le nouveau paradigme du marketing en ligne: l’approche basée sur la personne, sur les gens, et non plus uniquement axée sur le contexte de diffusion dans un média bien défini. Elle nous parvient d’Erik Johnson, le responsable d’Atlas, l’ad server de Facebook. Johnson est bien placé pour en parler, puisque grâce aux données de Facebook, Atlas permet aux annonceurs de cibler des audiences quel que soit l’appareil utilisé. « 2015 représente une année clé de transition vers l’omniprésence de la mobilité », dit-il.

FB-Atlas étude_cross-deviceJohnson nous rappelle quelques données édifiantes, issues d’une étude commandée par Facebook  fin 2013: 60% des consommateurs aux Etats-Unis et au Royaume-Uni utilisent deux appareils ou plus quotidiennement pour se connecter, et presque 25% trois, voire plus. Plus de 40% des achats dans ces deux pays sont concrétisés sur un appareil après une première navigation réalisée sur un autre appareil. Et cela ne fera que s’amplifier avec l’arrivée des appareils connectés, qui est encore à ses balbutiements.

Pour les marketeurs cela implique une refonte totale de leur manière d’aborder le media planning mais également une remise en question de la technologie sur laquelle ils se basent pour s’adresser à leurs cibles. Là, pas de surprise, d’Erik Johnson rappelle combien elle est désuète l’astuce des cookies. Car il ne s’agit plus de cumuler des traces sur les habitudes de navigation des audiences traquées mais d’aller en profondeur dans l’analyse de chaque individu en mesurant ses comportements à travers des plateformes, des sites, des appareils, et même dans les magasins, son engagement, ses achats, défend-il. Chose que vraisemblablement Atlas serait apte à mettre en place.

Lire ici le billet d’Erik Johnson

LUL