CyberMonday : des consommateurs de plus en plus mobiles… et des marketeurs à la peine

décembre 5, 2013

IBM_benchmark_CyberMondayCette semaine, lors des courses du Cyber Monday aux Etats-Unis, encore plus de consommateurs ont eu recours à leurs appareils mobiles. L’évaluation benchmark du digital d’IBM a indiqué une hausse de 55,4% des achats réalisés avec un appareil mobile (tablettes et smartphones), qui ont représenté 17% de toutes les ventes en ligne. D’une manière générale, l’achat en ligne pour le Cyber Monday a augmenté de 20,3%, un taux record pour les e-commerçants.

2013 : 40% du traffic mobile

Toujours selon cette étude, réalisée auprès de 1000 e-commerçants américains, tandis que les smartphones génèrent plus de trafic (25%), les tablettes registrent plus de conversions (14,4%). Leur évaluation spécifique au Black Friday (suite commerçante du Thanksgiving) montre la même tendance, avec le trafic mobile qui a représenté 39,7% de tout le trafic en ligne, soit une hausse de 34% par rapport à 2012.

IBM_benchmark_CyberMonday_2

En parallèle, les annonceurs aussi semblent avoir suivi la tendance cette année, puisque les marketeurs auraient consacré 21% de leurs budgets search aux smartphones et 18,5% aux tablettes, au lieu de 11,8% et 8,7% l’année dernière respectivement, selon une étude Kenshoo auprès de ses propres clients citée par adexchanger.

Pour Jay Henderson, directeur de stratégie globale de l’initiative Smarter Commerce d’IBM, ce mouvement était attendu. « Nous sommes sans doute en train de voir les marketeurs augmenter leurs budgets consacrés au mobile, que ce soit pour des sites sur mobile que ce soit pour les publicités sur mobile » dit-il analysant ce changement comme une conséquence directe du comportement des consommateurs, qui migrent vers le mobile.

LU.L.