Définition: quel est le défi à relever en matière de tracking multi-terminal ?

septembre 29, 2014

(Suite de la série de billets livrant les définitions des acteurs de l’industrie de concepts clés de la publicité en ligne.)

 

multi-screenDavid Baranes, Directeur Europe du Sud, Appnexus : « Le cookie est l’objet informatique communément utilisé par l’industrie de la publicité pour renseigner de façon anonyme la navigation des internautes et permettant ainsi leur ciblage publicitaire. Le cookie n’existe pas de façon exhaustive sur les autres terminaux (mobile, tablette, TV, etc.), ainsi il faut trouver d’autres outils pour mieux comprendre les besoins de l’utilisateur via sa navigation et lui proposer une publicité pertinente. Des méthodes statistiques de « fingerprinting » (croisement de différents paramètres décrivant l’internaute, autres que le cookie, comme son IP de connexion, son ordinateur, etc.) sont, entre autres, aujourd’hui à l’étude. »

Hervé Brunet, co-fondateur et président, Stickyads : « Le défi est majeur, car il doit s’affranchir des contraintes fortes qu’imposent les infrastructures télécoms, la partie réseau, et le fait que certains terminaux n’embarquent pas de cookies… »

 

Vincent Karachira, CEO, Nextperformance : « Ils sont nombreux. Tout d’abord, le tracking multi-terminal est à ses débuts, les grands players de l’industrie sont en train d’établir les standards. Dès lors que les standards seront établis (et c’est pour très bientôt, nous travaillons avec eux en ce sens), le défi technologique sera derrière nous. Resteront alors des défis d’ordre business : quelle expérience utilisateur apporter, comment ne pas être trop intrusif tout en étant performant, quels formats sont les plus impactants. C’est une formidable opportunité qui’ s’offre à nous. »

 

Site Videology

Site Videology

Anne de Kerckhove, Directrice Générale pour les pays EMEA, Videology : « Les cookies ne fonctionnent pas sur mobile ou sur la télévision connectée. C’est pourquoi on a besoin d’établir des données anonymes d’internautes et identifiables par écran. »

 

Philippe de Passorio, directeur France, YuMe : «Un des grands défis des mois à venir consiste à mutualiser les data de chaque écran, afin de pouvoir développer des analyses & ciblages multi-écrans intégrant des calculs de couvertures, répétitions et capping notamment. C’est un besoin exprimé par le marché, sur lequel les acteurs du digital travaillent pour apporter des solutions. Cela se traduira par des possibilités de ciblages beaucoup plus précises qui permettront de développer des scénarisations créatives beaucoup plus poussées et de mieux maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur. »

Frédéric Valette, CEO, Tapvalue : « Le plus grand défi, comme toute problématique Big Data, consiste à appliquer des algorithmes complexes à de très grands volumes de données, le tout en quasi temps réel. Les architectures, infrastructures et la qualité des équipes de data scientists en sont les facteurs clés de succès. »

 

 

 

 

 

Pour rappel…

Même dans le cadre d’un blog destiné aux professionnels et certains initiés de l’industrie de la publicité digitale, comme l’est ad-exchange.fr, certains concepts courants – comme le RTB, DSP, SSP, data, device ID… et bien d’autres – peuvent parfois sonner faux, du moins porter à confusion. Ils peuvent également évoquer autant de sens parfois que les contextes auxquels ils se réfèrent, autant de déclinaisons que d’acteurs qui les manipulent au quotidien.

Pour tenter d’y voir un peu plus clair, ad-exchange.fr a élaboré un certain nombre de questions pour cerner ces concepts et ces idées et les a posées à plusieurs dizaines d’acteurs de l’industrie, tous métiers confondus en Europe et outre-Atlantique. Les réponses sont livrées telles quelles sous forme de citations. Ce billet en est un exemple.

 

Propos recueillis par LUL