Des publicités radio passent de plus en plus en mode programmatique aux Etats-Unis

mai 13, 2015

Jelli-radio spotC’est un groupe texan de radios affichant une audience de 245 millions d’auditeurs par mois aux Etats-Unis – dont 97 millions en ligne – à travers ses quelques 850 chaînes AM et FM. iHeartMedia vient d’annoncer le lancement de sa plateforme de monétisation programmatique en temps réel qu’il met en place avec l’ad server Jelli. En même temps la régie Katz Media Group à laquelle iHeartMedia appartient annonce le lancement imminent de sa plateforme d’achat programmatique avec la même technologie.

iHeart_image_rightLe groupe iHeartMedia annonce la mise à disposition de l’inventaire de l’intégralité de ses chaînes de manière programmatique, suivant le modèle de places de marché privatives. Cela signifie que le processus d’achat sera automatisé, mais aucune mention n’est faite à un possible système d’enchères pour l’achat des impressions, à la manière du real time bidding.

En revanche, le groupe mettra à profit des capacités avancées de ciblage sur la base de données collectées sur leurs audiences et de différents paramètres pour rendre les campagnes mieux adaptées aux cibles. Des segments seront créés en fonction de la musique qui est écoutée, des paramètres de trafic et de météo, des comportements d’achat et des données sociodémographiques, environnementales et géographiques.

L’adserver Jelli est en développement continu aux Etats-Unis (voir notre article). Son système fonctionne de la manière suivante : la plateforme se connecte à toutes les stations qui acceptent d’y devenir membres, prend en compte les ordres d’achats d’inventaire et les campagnes négociées par les équipes, en direct (ces données sont intégrées dans le système) et à chaque fois que la pause publicitaire est en route, la plateforme prend le dessus et diffuse la campagne prévue.

LULIHeartradio