DigiTrust rassemble les grands acteurs pour simplifier la publicité programmatique

juillet 17, 2014

Commençons par citer quelques noms : Casale Media, Rubicon Project, Iponweb, Dstillery, OpenX et 15 autres acteurs de l’ad tech sont les membres fondateurs de la toute nouvelle association appelée DigiTrust. Leur premier objectif, proposer un ID utilisateur standard qui permettrait de réduire sensiblement le nombre de codes différents – qui varient selon chaque acteur opérant sur ce marché – qui sont posés sur les sites pour permettre d’en savoir plus sur les visiteurs.

Aujourd’hui, avec chacun travaillant de son côté, ces différents acteurs sont obligés de synchroniser tous ces tags pour pouvoir communiquer entre eux lors des négociations sur les places de marché programmatiques et RTB, ce qui rend le processus complexe. Visiblement, la proposition de DigiTrust est de les réunir pour partager un même standard et simplifier le processus.

Digitrust_homepage

« Les pixels des tierces parties sont utilisés afin de synchroniser les différents cookies identifiants des tous les partenaires avec lesquels les éditeurs et les annonceurs travaillent au sein de la chaîne de valeur digitale, et beaucoup d’entre eux sont redondants », explique dans le communiqué de lancement de l’association Jordan Mitchell, vice-président produit de Rubicon Project.

Selon Digitrust, le volume de pixels des tierces parties placés au sein des pages des éditeurs afin de synchroniser les cookies des différentes plateformes est déjà en train de ralentir l’utilisation d’Internet. Et le phénomène ne fera que s’accentuer avec le développement du RTB et des objets connectés.

Leur mission en général ? Réfléchir ensemble à des solutions communes pour améliorer l’expérience en ligne des consommateurs, éditeurs, annonceurs et tierces parties. C’est un beau pari.

A suivre.

Cliquez ici pour accéder au site de DigiTrust.

LUL