Dimanche les annonceurs du Super Bowl sauront-ils faire usage du second écran ?

janvier 31, 2014

superballIl s’agit d’un de plus populaires et suivis événements sportifs de l’année aux Etats-Unis : la finale du championnat de football américain réunit devant l’écran plus de 110 millions d’Américains, selon les chiffres de l’édition 2013. Les performances digitales des annonceurs lors de l’édition 2013 laissent cependant fortement à désirer : seulement 53% des spots télé diffusés lors du Super Bowl – qui coûtent une petite fortune, nous l’imaginons bien – intégraient l’adresse URL de l’annonceur et seulement 33% incluaient des hashtags pour une activation via Twitter.

Ces résultats sont rassemblés dans une infographie réalisée par StarStar, une agence de marketing sur mobile. La même infographie montre en parallèle un  certain nombre de statistiques prouvant qu’il n’est plus possible aujourd’hui pour un annonceur de s’éloigner du second écran, et encore moins en jour de Super Bowl… où l’on a enregistré, pour 2013, 300% de hausse de l’activité des utilisateurs dans les réseaux sociaux, dont 88% sur un appareil mobile. Plus encore : plus de 30% des 21 millions de tweets sur le Super Bowl étaient en lien avec les publicités.

On vous laisse imaginer la suite…

L.U.L.

Super-Bowl-Ads-and-The-Second-Screen-01-2014