Display : 29% des impressions visibles, au sens IAB, selon Adledge et Kantar Media

avril 21, 2014

ad-visibility-graphic-enSeulement un tiers,  29% pour être exact, des impressions servies sont réellement visibles selon la norme de visibilité IAB révèle une étude de Kantar Media Ad Intelligence et Adledge. Ce premier baromètre de l’AdVerification analyse de la visibilité de plusieurs milliards d’impressions de bannières standards sur le premier trimestre 2014. Pire encore, près de 32% des impressions n’ont jamais été vues par l’internaute. Cela peut s’expliquer par la multiplication des emplacements à faible visibilité notamment les emplacements en bas de de page ou alternativement « below the fold », nécessitant le défilement de la page de la part de l’internaute.

Le format Skyscraper à l’honneur

Si l’on se penche sur la visibilité des formats Display les plus populaires, on observe une nette domination du format vertical Skycraper dont 51 % des impressions sont considérées comme visibles. C’est donc le format qui propose la meilleure visibilité sur ce premier trimestre 2014, sur la base des impressions mesurées dans le cadre de cette étude.

bannery-internetowe-i-Banner-BlindnessA  l’opposé, le format Megabanner ne génère que 26% d’impressions visibles.

Au niveau de la durée d’affichage moyenne des différents formats, on constate que c’est le Pavé qui  arrive en tête avec une moyenne de 9,8 secondes suivi par la Megabanner avec 9,6 s.Enfin, l’analyse du contexte de diffusion révèle un environnement de diffusion majoritairement sécurisé avec seulement 1,15 % du total des impressions du premier trimestre 2014 qui ont été affichées dans un contexte potentiellement dommageable pour l’annonceur.

Que faut-il en retenir ?

L’environnement de diffusion des publicités est maitrisé par les différents acteurs : très peu d’impressions servies sont potentiellement dommageables pour les annonceurs.En revanche, la visibilité décroissante des emplacements est une problématique de plus en plus préoccupante puisque  32 % des impressions n’ont jamais été vues et 39 % disposent d’une visibilité inférieure à la norme IAB.

Retrouvez tous les détails de l’étude dans l’infographie ci dessous.

 

Pierre Berendes

Infographie - Adverification