DMP mobiles : nouvelle tendance, nouveaux débats

septembre 7, 2015

mParticles_periodic_table_thumbnail

Certains fournisseurs de technologie ou de solutions de plateformes de gestion de données (DMP) ont lancé récemment sur le marché le concept de mDMP, ou DMP mobile.  Pour eux, c’est une mesure nécessaire, les DMP « traditionnelles » ne répondant pas aux spécificités des données sur appareil mobile et ayant comme méthode centrale l’utilisation de cookies pour le ciblage et le suivi des audiences et de l’impact des campagnes, dont on sait qu’ils ne fonctionnent pas sur environnement mobile. Mais pour d’autres, la stratégie consistant à générer des plateformes spécifiques au mobile n’a pas de sens et tend à limiter la vision que l’annonceur aura de ses cibles à travers un silo isolé.

Un exemple d’entreprise spécialisée en données du type « mobile first » est mParticle, dont le CEO Michael Kats a été interviewé par adexchanger. Selon lui, les données sur mobile, et notamment les données spécifiques aux applications, sont uniques au sein de l’écosystème. « Les applications opèrent au sein d’un environnement sans navigateurs et des choses comme des pixels et des cookies, utilisées pour capturer et distribuer des données sur le web, n’y fonctionnent tout simplement pas », dit-il.

Ceci va sans compter la complexité engendrée par les analyses d’attribution qui exigent de recueillir et d’analyser de multiples données spécifiques à chaque application, comme l’explique Michael Oiknine, CEO de l’ad tech spécialisée dans l’attribution sur mobile Apsalar.

Les activités sur mobile se développent à grand pas et aucune marque ou fournisseur de technologie ne peut l’ignorer. Cet environnement exige en effet également des solutions spécifiques, différentes de celles utilisées jusqu’à présent sur desktop. Mais de là à croire que les solutions doivent rester spécifiques au mobile semble être un faux débat, car rien n’empêche aux plateformes auparavant exclusives au desktop de développer leurs compétences sur mobile, d’autant que la vision générée sur les audiences se doit désormais d’être globale, multi appareils et écrans.

Lire ici l’article d’adexchanger pour connaître en détails les différents arguments défendus dans ce débat par un certain nombre de fournisseurs de DMP et de solutions d’attribution, de data et de géolocalisation, dont Krux, IgnitionOne, Lotame, Apsalar, mParticle etc.

Lotame_Data_Exchange_4

 

Luciana Uchôa-Lefebvre

 

(Images : mparticle.com et lotame.com.)