Données: Acxiom va acheter LiveRamp

mai 15, 2014

Acxiom_logo_2013_250x250Le géant américain des données personnelles Acxiom annonce l’achat de LiveRamp (200 clients, 70 salariés), ad tech à l’origine d’une solution qui facilite le matching des données offline avec les données en ligne à des fins de ciblage d’audience pour la publicité. Il est attendu que l’accord soit concrétisé cet été pour un montant évalué à $310 millions.

« Avec l’acquisition de LiveRamp, Acxiom va développer sa capacité à combler l’écart entre les données offline et les applications pour le marketing en ligne en croissance rapide de façon à ce qu’un meilleur matching et une meilleure connectivité soient obtenus », affirme le communiqué (le lire ici).

La solution est déjà très utilisée par l’industrie. Mais couplée à un géant de la donnée comme Acxiom, il s’agira bien de faire le lien entre les données traditionnelles des marques au sujet de leurs clients et prospects et les données de l’univers virtuel de façon assez vertigineuse. Il est estimé qu’ensemble les deux entreprises permettront à l’écosystème de la publicité digitale de toucher 99% des adultes aux Etats-Unis à travers tous les canaux et appareils. Et dans l’année qui suivra la concrétisation de l’accord, ils comptent offrir leur solution également en Europe et dans l’axe Asie-Pacifique.

« C’est une victoire pour toute l’industrie. Ensemble nous allons accélérer notre vision d’un écosystème connecté qui fournira un véritable marketing direct à grande échelle », déclare le PDG d’Acxiom Scott Howe.

logo_LiveRampLe CEO de LiveRamp Auren Hoffman affirme dans un post que son entreprise gardera sa neutralité et la possibilité de « servir toutes les parties de l’écosystème marketing. Nous allons continuer de développer notre large réseau de partenaires ».

Acxiom_1Les questions que cet accord pose

Parmi les clients de LiveRamp, beaucoup sont des concurrents d’Acxiom. Alors cet achat ne pose-t-il pas problème, d’autant que les deux dirigeants affirment que l’ad tech gardera sa neutralité et la capacité à continuer à servir ses clients ? Non, à priori, en tout pas selon leurs propos, en interview à adexchanger.

« Nous sommes en train de dire au monde entier que nous resterons ouverts et neutres et s’il faut demander à ce que des auditeurs viennent le confirmer nous le ferons », déclare Scott Howe.

L’entité LiveRamp continuera d’exister de manière autonome à San Francisco (mais dans des nouveaux locaux plus amples !), et ils ne savent pas encore si son nom sera maintenu ou pas de façon séparée. Ce sera l’un des sujets qui seront traités dans les semaines à venir.

Lire ici l’intégralité de l’interview accordée par les deux dirigeants à adexchanger.

LUL