Drive to Store : Rocket Fuel mesure l’impact des campagnes géo-localisées

avril 14, 2015

Graph_placedRocket Fuel_locallift_iconEncore une solution pour mesurer l’impact des campagnes publicitaires en environnement mobile sur la vraie vie, dans les magasins : Rocket Fuel lance son « Local Lift » aux Etats-Unis qui n’est autre qu’une solution permettant de mesurer l’impact des campagnes publicitaires géo-localisées. Cette mesure est apportée par l’ad tech Placed, spécialiste de l’attribution in-store, avec qui Rocket Fuel a noué un partenariat.

« Comme mesuré par Placed Attribution, les campagnes géo-ciblées de Rocket Fuel ont apporté un taux de conversion moyen de 41,34% en 2014 », avance le communiqué annonçant le lancement de la solution, par ailleurs testée et acclamée par la chaîne Dr Pepper. Toujours selon le communiqué, la plateforme DSP a réussi à offrir un coût moyen de $ 0,57 par visite de magasin physique « ce qui veut dire que les commerçants peuvent récupérer leurs investissements marketing dès la première visite du consommateur en magasin, avec la réalisation d’un ROI positif immédiatement ».

Rocket Fuel_rich media locationL’intérêt de tels outils semble évident pour les annonceurs et tout à fait envisageable sur environnement mobile, puisque l’on sait l’utilité que le mobile a pour faciliter l’accès aux consommateurs au monde physique, là où ils préfèrent conclure leur conversion.

La publicité géo-localisée a été l’un des volets auxquels la plateforme a prêté attention puisqu’elle permet entre autres le déploiement des campagnes avec des unités rich média, comme les « Tap to Locate » qui affichent le plan de l’adresse de la boutique la plus proche sur la publicité. Cet outil vient s’ajouter à une publicité déjà personnalisée, basée sur l’analyse des comportements en ligne du mobinaute, soit-il un client, ou un prospect.

La solution Local Lift est particulièrement destinée à des secteurs d’activité faisant usage de campagnes de pure performance tels que le commerce de détail, la restauration rapide, les biens de grande consommation et le voyage.

LUL