Etats-Unis : les jours sont-ils comptés pour la télé par câble ?

octobre 8, 2015

640px-Control_room_of_Arabic-language_satellite_TV_channel_Alhurra,_June_2008

Il semblerait que oui, les jours sont comptés à moyen terme aux Etats-Unis pour la télévision par câble ou satellite, étant donné, entre autres, le chiffre record de perte d’abonnés enregistré par le secteur le deuxième trimestre de cette année : moins 600 000, selon SNL Kagan (voir ici), nous le rappelle un éditorial très intéressant du New York Times.

La vague déferlante serait provoquée, selon les analystes, par le développement continu de services de vidéo à la carte par Internet, du type Netflix, HBO et Amazon « qui sont bien moins chers que les packages de la télé traditionnelle offerts par des entreprises telles que Comcast et DirecTV », poursuit l’article, rappelant que le prix des abonnements aux chaînes par câble ou satellite a pratiquement doublé en 20 ans aux Etats-Unis, grimpant soit presque deux fois plus vite que le taux de l’inflation dans le pays.

Le mouvement semble inexorable mais des obstacles existent toujours, comme l’attachement des familles à leur bouquet traditionnel de chaînes et la nécessité d’avoir une Internet à très haut débit pour que les services en streaming aient une performance optimale. Or, l’accès à Internet semble encore être un marché très concentré aux Etats-Unis, ce qui pose problème, rappellent les éditorialistes, qui alertent sur l’importance de la mise en place de nouvelles lois pour dynamiser ce marché.

Lire ici l’éditorial du New York Times sur ce sujet.

 

LUL