Etude : 45% des clics sur les bannières mobiles n’aboutissent jamais

septembre 22, 2014

Impiger mobileSur le mobile, clicker n’est pas gage d’arriver au but. En effet, un récente étude de S4M montre que 45% des clics sur des bannières publicitaires ne parviennent pas à leur but en raison des faux clics, de la faiblesse des réseaux de téléphonie mobile ou autre. Ce chiffre provient de l’étude de 537 campagnes mobile en France, Grande Bretagne et aux USA. Il en résulte aussi que 82% des installations d’applications mobile se fait de façon organique. Lorsque les utilisateur proviennent de campagnes marketing le niveau d’engagement est deux fois supérieurs à la moyenne. Enfin, le taux de clic sur le mobile est 3 fois plus important que sur le desktop. Vous pouvez retrouver tout les éléments les plus marquant de cette enquête dans l’infographie ci-dessous,

Pierre Berendes



S4M_datavision_190814