Etude : la rentabilité, le manque de ressource et la logistique sont les 3 freins principaux à une activité E-Commerce

juin 2, 2015

ecommerce2Une étude sur les freins au commerce en ligne révèle les 3 freins majeurs à se lancer dans l’aventure E-Commerce, soit : la rentabilité (coût, délai, concurrence) pour 34%, le manque de ressources (temps, compétence) pour 25% et la gestion de la logistique, 11%.

Pour les entreprises ne vendant pas en ligne (58 % de l’échantillon), c’est plutôt le secteur d’activité non adapté au E-Commerce qui représente le 3ème frein (14%), comme pour les entreprises de plus de 10 salariés (17%) et pour ceux qui vendent des services aux professionnels (17%). Pour les commerçants (24% de l’échantillon), la crainte de faire concurrence à leur réseau de distribution  (12%) est le 3ème frein majeur à une activité E-Commerce.

Parmi les domaines d’activité où les entreprises pensent manquer de compétences, le marketing (animation du site, acquisition, fidélisation) arrive en tête pour 27% suivi du graphisme (20%), de la logistique (16%), de l’informatique (14%), du juridique (11%), de la gestion (7%) et de la relation clients (4%).

ette étude révèle aussi que parmi l’échantillon des entreprises n’ayant pas encore de site de vente en ligne, 41% souhaitent en créer un. A noter que les femmes (49% contre 37% chez les hommes) et les moins de 35 ans  (48% contre 31% chez les 35-49 ans) ont une plus forte volonté de créer un site de E-Commerce.

Le temps où l’e-Commerce se résumait à quelques milliers de Pure-Player adressant le marché du B2C est derrière nous. Aujourd’hui, 41% des sondés souhaitent créer leur site de commerce en ligne, les trois quart sont des Commerçants, des TPE ou des PME et les Services aux Professionnels arrivent en première place du top 10 des secteurs d’activité.

Selon l’étude annuelle Oxatis-KMPG du profil du e-Commerçant, 75% des clients Oxatis ont un site à l’équilibre ou rentable, contre 45% des sites français selon l’étude WebLoyalty/Benchmark. Cela démontre que les trois principaux freins soulignés par notre nouvelle étude (rentabilité, manque de compétences et de ressources, gestion et logistique) sont à présent très bien adressés par les professionnels du e-Commerce qui peuvent démontrer des centaines, voire des milliers de sites réussis. » commente Marc Schillaci, PDG d’Oxatis.

Pierre Berendes

 

image012