(Etude) Les nouvelles applications de messagerie mobile à l’honneur

août 25, 2015

WhatsappLes nouvelles applications de messagerie mobile gagnent de plus en plus de terrain : 36% des utilisateurs de smartphones déclarent utiliser une de ces applications (WhatsApp, Kik ou iMessage) et 17% utilisent des applications d’échange de messages éphémères telles que Snapchat ou Wickr. Pew Research Center explore le sujet dans une toute nouvelle étude, en faisant d’emblée remarquer que cette année est la première où le centre crée une catégorie à part pour ces services, dans ses études.

Pew Research Center_apps mesgPew Research Center évoque un certain nombre de raisons à un tel développement : ces applications sont gratuites, elles fonctionnent sans devoir passer par le SMS, il suffit d’avoir la Wi-Fi, ce sont des réseaux sociaux d’une nature différente de ses prédécesseurs et qui parlent plus aux toutes nouvelles générations et aux jeunes adultes.

Dans ce Mobile Messaging et Social Media 2015, honneur donc est faite aux applications de messagerie mobile sans pour autant oublier les autres outils et supports de ce « déjà complexe et varié terrain des interactions mobiles et en ligne ». Voici les principales conclusions tirées de l’observation des dynamiques sociales et digitales  en cours:

– Tous les réseaux sociaux étudiés dans ce rapport n’ont pas observé des changements conséquents dans leurs nombre d’utilisateurs ces sept derniers mois (plus précisément entre septembre 2014 et avril 2015, lorsque les données ont été collectées). En revanche, des changements en termes d’engagement ont été observés, par exemple, à Instagram, Pinterest et LinKedIn, où le nombre d’utilisateurs se connectant quotidiennement s’est fortement accentué sur cette même période : ils sont 59% à le faire sur Instagram, 27% sur Pinterest et 22% sur LinkedIn ;

Comparé à la première étude réalisée en 2012, la proportion d’adultes connectés qui utilisent en 2015 Instagram (28%) et Pinterest (31%) a doublé ;

– Facebook demeure le réseau social le plus populaire, avec 72% d’adultes connectés parmi ses membres. Ceci dit, aucun changement significatif en sa part d’utilisateurs n’a été observé par Pew Research Center depuis 2012 : la hausse significative du nombre d’utilisateurs observée partout aux Etats-Unis depuis lors est ainsi restée équilibrée entre les différents réseaux qui se partagent le gâteau. Les utilisateurs de Facebook restent très engagés, avec 70% affirmant se connecter tous les jours, voire plusieurs fois par jour pour 43% d’entre eux) ;

– L’étude décortique également les caractéristiques socio démographiques des utilisateurs de chaque réseau social observé (ici).

Pour arriver à ces résultats le centre a interrogé un peu moins de 2000 adultes américains.

Pew Research Center_1

Tous les détails ainsi que les versions intégrales de ce Mobile Messaging and Social Media 2015 du Pew Research Center sont accessibles ici.

Luciana Uchôa-Lefebvre