Etude sur les performances de la vidéo dans un monde multi-écrans : le mobile sort gagnant

décembre 11, 2014

Innovid_tableauIl n’y a pas photo : la diffusion en multi-écrans d’une campagne aura des résultats beaucoup plus positifs sur tous les compteurs que sur le desktop seul. Et dans un monde où tout devient multi-écrans, lorsque l’on parle de publicité vidéo, il faut déjà penser à chaque medium, car l’expérience et l’engagement du consommateur ne seront certainement pas les mêmes, selon l’appareil qu’il utilise et le type de vidéo qui est diffusée, selon une étude réalisée par l’ad tech Innovid.

Innovid a analysé des publicités vidéo interactives et les contenus publicitaires diffusés en pré-roll par le service de vidéos en streaming Crackle sur mobile , tablette, desktop et télé connectée aux Etats-Unis et ce durant une année, jusqu’à septembre dernier.

Dans le lot des performances c’est bien le smartphone qui, plus que tout autre appareil, semble apporter les meilleurs résultats en taux de clics et d’engagement aux annonceurs. Prenons par exemple les vidéos interactives : un utilisateur de smartphone sera beaucoup plus enclin à interagir avec que sur n’importe quel autre appareil. 27% ont cliqué sur une vidéo interactive contre seulement 1% sur desktop.De même, d’une manière générale, les utilisateurs d’appareils mobiles sont 4 fois plus enclins à interagir avec une vidéo que ceux sur desktop, et deux fois que ceux sur la tablette.

D’un autre côté, les spectateurs de la télévision connectée seront plus nombreux (96% ) à voir la publicité toute entière que les mobinautes (76%), mais ceux-ci passeront plus de temps à interagir avec. Cela démontre le côté passif incité par la télévision, tout le contraire du mobile. De même, les utilisateurs de tablettes passeront beaucoup plus de temps à voir la vidéo que les mobinautes et leurs taux de complétion seront supérieurs.

L’étude montre également qu’il est indispensable d’optimiser le format de la vidéo à l’appareil. Les publicités optimisées peuvent augmenter de 6 fois l’engagement, de 7 fois le taux de clics et de 25% les taux de complétion.

 

Pour y accéder, cliquez ici.

 

LUL