Exclusivité/ITW : Twitter décortique l’intégration avec MoPub

février 12, 2015

Rakhee PatelNous venons de publier une interview avec Mathieu Gabard, Directeur Marketing B2B de Twitter France au sujet de son stratégie de monétisation publicitaire, et notamment programmatique (voir ici). Nous donnons suite à nos échanges avec le réseau social aujourd’hui pour aborder de plus près des détails au sujet de leur plateforme de publicité mobile MoPub, que Twitter a acquis il y a un peu plus d’un an. Sa plateforme unifiée et simplifiée réunissant des opérations directes et en mode programmatique sur un seul et même outil, le ciblage des 284 millions d’utilisateurs de Twitter mais aussi des 1,3 milliards d’appareils mobiles du réseau d’éditeurs de MoPub, est déjà en phase test aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus, nous interviewons aujourd’hui Rakhee Patel (@Rakheedigital), responsable ventes pour les pays EMEA MoPub et Twitter’s Mobile Exchange. Rakhee Patel est en charge de l’adoption de MoPub et de son ad exchange par les principaux éditeurs mobiles en Europe et au Moyen-Orient. Elle a rejoint MoPub en provenance d’InMobi où elle faisait partie de l’équipe fondatrice en charge du développement commercial et de la gestion des partenaires européens.

MoPub, que vous avez acquis en octobre 2013, est une plateforme de publicité mobile proposant des formats natifs et ciblant plus d’un milliard de mobinautes (soit presque autant que Facebook et Google). Il serait important pour nous de comprendre le lien entre Twitter et MoPub aujourd’hui. L’intégration de vos données au sein de la plateforme est en cours ? Pourquoi ce processus est si complexe ?

Aujourd’hui, les deux tendances principales dans le monde de la publicité sont l’appropriation rapide des technologies mobiles par les consommateurs et le passage de l’industrie vers le programmatique. Avec l’intégration de la technologie MoPub et de ses équipes, Twitter s’est positionné sur ces deux tendances à la fois, ce qui bénéficie directement aux consommateurs, aux annonceurs et aux agences. Les synergies entre Twitter et MoPub sont naturelles. Les deux sociétés sont “mobile first”, et ce, depuis leur création. La technologie MoPub permet aux développeurs d’applications mobiles et aux éditeurs de gérer leur inventaire et d’optimiser de multiples sources de publicité – publicités directes, “house ads”, réseaux publicitaires mais aussi enchères en temps réel (RTB) à travers la place de marché MoPub – et tout cela avec un seul outil. Avant d’être acquise par Twitter, l’équipe MoPub avait créé un ad exchange mobile de premier plan, et son engagement de transparence envers les annonceurs et les éditeurs convergeait avec nos valeurs. Nous pensons qu’il existe une véritable opportunité d’étendre de nombreux types de publicité native à l’écosystème mobile, via MoPub, tout en maintenant les standards de haute qualité qui définissent aujourd’hui notre plateforme publicitaire: celui d’afficher une publicité lorsque nous pensons que ce sera utile ou pertinent pour l’utilisateur. Depuis l’acquisition de MoPub en octobre 2013, Twitter n’a cessé d’investir sur MoPub et d’améliorer la plateforme. Aux États-Unis, dans le cadre d’un programme bêta, les annonceurs peuvent désormais étendre leurs campagnes publicitaires au MoPub Exchange, directement depuis le tableau de pilotage Twitters Ads, et ainsi plus facilement diffuser et automatiser leurs achats. Ils peuvent même choisir de diffuser des campagnes marketing simultanément auprès des 284 millions d’utilisateurs actifs de Twitter et auprès des plus de 1,3 milliards d’appareils mobiles sur MoPub, hors Twitter, à travers une unique interface : ads.twitter.com. Cette intégration est l’une des  premières synergies possibles entre Twitter et MoPub pour créer une plateforme publicitaire de grande échelle à la fois riche et très ciblée. Et il y en a d’autres. Fabric, que nous avons annoncé en octobre 2014, est également une belle opportunité pour nous. Avec les quatre Kits Fabric, nous répondons aux challenges les plus difficiles que rencontrent les développeurs et les éditeurs d’applications mobiles, et il inclut la monétisation avec le kit MoPub.

twitter-mopubPouvez-vous nous expliquer l’intérêt et les spécificités de cette plateforme pour les campagnes publicitaires ?

MoPub est la première plateforme de monétisation pour les développeurs et éditeurs d’applications mobiles. MoPub permet de maximiser les revenus publicitaires des applications à travers une plateforme unique et complète. Le SDK MoPub supporte des formats publicitaires vidéo de haute qualité, un contenu Rich Media, et des formats natifs. Avec un seul SDK, relativement léger, une application peut être instantanément connectée à plus de 140 plateformes DSP et à de multiples réseaux publicitaires (Ad Networks). Le SDK de base donne accès à iAd, adMob et Millenial, mais un éditeur peut ajouter n’importe quel autre SDKs ou utiliser des adaptateurs (dont la plupart sont pré-construits) pour travailler avec le réseau de son choix. La place de marché MoPub touche plus de 1,3 milliards d’appareils mobiles uniques et traite plus de 220 millions de ad requests tous les 30 jours sur Android et iOS, ce qui en fait l’un des plus importants ad-exchanges mobiles du monde. Nous proposons la première plateforme complète de monétisation pour les développeurs d’applications mobiles qui combine RTB, ad serving, des capacités de promotion croisée et une médiation ad network, tout cela associé à une grande facilité d’utilisation sur une unique plateforme. A la différence d’autres plateformes de monétisation, vous n’avez pas besoin de vous limiter à quelques annonceurs seulement. Vous pouvez diffuser des publicités reçues en direct des annonceurs, travailler avec de multiples ad networks, et vous connecter à de milliers d’annonceurs qui compètent entre eux pour obtenir votre inventaire publicitaire au sein de l’ad exchange de MoPub, MoPub Marketplace. Mieux encore, MoPub vous assure une maximisation de vos revenus en affichant la publicité de l’annonceur le plus offrant.

 Quels sont les différents formats proposés ? Est-ce uniquement dirigé aux applications ?

MoPub est la meilleure solution pour les développeurs et les éditeurs d’applications mobiles. La plateforme supporte tous les principaux formats publicitaires mobiles, y compris les bannières, les publicités interstitielles, les vidéos, les formats rich media et les publicités natives. Et ces formats peuvent être diffusés sur plus d’1,3 milliards appareils mobiles uniques sur Android et sur iOS. Si vous observez l’évolution du paysage publicitaire aujourd’hui, les publicité natives et les vidéos sont extrêmement prometteuses et peuvent fournir des CPM plus importants que les bannières traditionnelles. Les publicités vidéos offrent une belle opportunité d’augmenter la monétisation des inventaires interstitiels. Avec MoPub Marketplace, un éditeur ou un développeur peut automatiquement introduire des publicités vidéo dans son application. Et il n’est pas nécessaire d’alourdir l’application avec un nouvel SDK pour accéder instantanément aux vidéos des annonceurs. Les publicités natives, quant à elles, fonctionnent comme un contenu naturel de l’application et s’intègrent à l’expérience de l’utilisateur. Contrairement aux bannières publicitaires et aux publicités interstitielles, les publicités natives sont totalement intégrées à l’application et elles peuvent fournir une meilleure expérience pour les utilisateurs et un meilleur retour sur investissement pour les annonceurs. Nous avons récemment annoncé un nouvel ensemble de fonctionnalités permettant aux éditeurs et aux développeurs d’équilibrer plus facilement les publicités et le contenu dans leurs applications.

MoPub_lancement native adsMoPub proposait déjà dès avril de cette année une offre de publicité native destinée aux éditeurs d’applications mobiles, en vente directe ou sur le RTB. Maintenant, suite à l’achat par MoPub de la start-up américaine spécialisée dans la publicité native en juin dernier, Namo Media, l’outil semble être en mesure de proposer des améliorations et facilités supplémentaires. Lesquelles ?  

Depuis l’acquisition de MoPub en octobre 2013, nous n’avons cessé d’investir et d’améliorer le cœur de métier MoPub. En décembre 2013, nous avons commencé à tester le lancement de publicités natives dans le MoPub Exchange, permettant ainsi aux éditeurs d’applications de diffuser, via la technologie programmatique, des publicités natives dans leurs applications mobiles. Nous avons déployé et ouvert le système quelques mois plus tard à tous les éditeurs d’applications mobiles présents sur MoPub, leur donnant l’opportunité de créer des publicités personnalisées et adaptées à l’apparence de leur application. Pas besoin de travailler le design, ni de développement particulier, pour mieux monétiser son inventaire tout en préservant l’expérience utilisateur. Au-delà du revenu, les publicités natives favorisent un meilleur taux d’engagement des utilisateurs, notamment si on compare ces formats aux bannières et interstitiels, aujourd’hui très répandus dans le domaine des applications mobiles et directement issues de l’époque desktop-web. De ce fait, la monétisation grâce aux publicités natives peut fournir une bien meilleure expérience aux utilisateurs mais aussi optimiser les retours sur investissement pour les marketeurs. En juin 2014 nous avons annoncé la Network Mediation pour les publicités natives sur MoPub, la première et unique solution du genre pour les éditeurs Mobiles. Les éditeurs peuvent désormais gérer une multitude d’ad networks pour des publicités natives via MoPub et un seul SDK. Et en octobre 2014, nous avons lancé des outils facilitant la création et le management des publicités natives via MoPub. Fondée sur l’intégration de la technologie Namo Media, nous avons annoncé une nouvelle palette de fonctionnalités qui permet aux éditeurs de créer et de gérer plus facilement les publicités natives de n’importe quel annonceur via MoPub. La fonctionnalité la plus innovante est le contrôle d’emplacement, qui permet aux éditeurs de choisir la position des publicités et leur fréquence d’apparition au sein de leur application. Nul besoin d’attendre l’aide d’un ingénieur ou bien de la mise à jour de l’application utilisateur pour ce faire. Nous pensons que cela donne aux éditeurs une meilleure occasion d’équilibrer le contenu avec les publicités adaptées sur mesure à leur application – sans pour autant compromettre les recettes ou l’expérience de l’utilisateur.

Native_Ads__MoPub_2De ce que vous observez au sein de la plateforme, les annonceurs ont-ils véritablement pris le virage du mobile ? Avez-vous remarqué des évolutions cette année ?

Nous constatons à ce jour que plus de 220 milliards de requêtes publicitaires tous les 30 jours, diffusées sur 1,3 milliards d’appareils mobiles. Ces chiffres sont en constante augmentation et, chaque jour, un individu déverrouille son portable 110 fois en moyenne. Les annonceurs le savent, et ils se demandent tous comment en tirer le meilleur parti. Les plus gros challenges aujourd’hui pour un annonceur, c’est de trouver le format adéquat pour sa publicité et de la diffuser simplement au public le plus pertinent. Aux États-Unis, les annonceurs peuvent désormais étendre leurs campagnes publicitaires au MoPub Exchange, directement depuis le tableau de pilotage Twitter Ads, et ainsi plus facilement diffuser et automatiser leurs achats. Ils peuvent même choisir de mener des campagnes marketing simultanément sur Twitter (plus de 284 millions d’utilisateurs actifs) et sur MoPub (plus de 1,3 milliard d’appareils mobiles), le tout à travers une unique interface : ads.twitter.com. Depuis avril 2014, les annonceurs américains peuvent faire des campagnes de téléchargement d’applications et favoriser l’engagement sur ces applications en utilisant notre nouvelle suite de promotion mobile sur Twitter (Twitter Cards et Promoted Tweets). Ils peuvent également diffuser ces campagnes hors Twitter à travers des milliers d’applications mobiles qui utilisent MoPub. Ceci reste en test, uniquement aux Etats-Unis, mais cela offre aux annonceurs une échelle unique dans l’écosystème mobile. Les annonceurs peuvent en effet choisir de diffuser leurs campagnes simultanément à plus de 284 millions d’utilisateurs d’actifs sur Twitter, et à plus de 1,3 milliards d’appareils  mobiles hors Twitter via une seule interface: ads.twitter.com. C’est la première de nombreuses opportunités de réunir Twitter et MoPub et de créer une importante plateforme publicitaire à la fois riche et très ciblée, qui réponde autant aux besoins ROIstes des annonceurs sans nuire à l’expérience utilisateur.

Luciana Uchôa-Lefebvre