Explosion confirmée de la consommation de la publicité vidéo en ligne : +54% en 2014

mai 28, 2014

video_mainOn consomme de plus en plus de vidéo en ligne. Sur les appareils mobiles, le visionnage de vidéos a plus que doublé ces deux dernières années. Ce phénomène est accéléré par l’adoption de plus en plus importante d’appareils mobiles, comme les smartphones et les tablettes : fin 2013, 6% de la population mondiale disposaient déjà d’une tablette, 22% d’un smartphone. La part du visionnage vidéo sur appareils mobiles a grimpé de 133% ces deux dernières années et la tendance devrait se poursuivre.

Par ricochet, la publicité vidéo en ligne ne cesse d’attirer de plus en plus de budgets : il est attendu aux Etats-Unis que l’évolution des dépenses pour ce type de publicité soit de 26% par an tous les ans et jusqu’en 2017 au moins. Elle a été de 46,5% en 2012, comparé à 2011, et de 41,3% en 2013, comparé à 2012. Dans ce contexte, l’adoption du RTB est en hausse : on s’attend à une explosion de 57% pour 2014.

Jusqu’ici, rien de très étonnant. Mais saviez-vous qu’il est possible de connaître avec précision à quel moment et sur quel type d’appareil regarde-t-on le plus des vidéos en ligne ? Pour avoir la réponse, regardez ce graphique :

 Etude LiveRail1

En partant de ces constats simples – au sujet de l’explosion de la demande pour de la vidéo et de l’usage multidevices des consommateurs –  la plateforme de monétisation vidéo LiveRail fait le point, en partenariat avec Ooyala, sur l’évolution et la manière dont on consomme désormais la vidéo en ligne, et donc de l’impact de la publicité dans ce nouveau contexte.

On y apprend qu’en ciblant des vidéos de longue durée et en direct l’annonceur aura plus de chance de toucher une audience plus ciblées et engagée, notamment  si l’objectif est de les sensibiliser plusieurs fois en un seul visionnage. Live Rail et Ooyala ont constaté que ce type de vidéo a permis aux éditeurs de proposer des publicités plus ciblées à un CPM plus élevé, en capitalisant sur les audiences vraiment engagées.

Etude LiveRail2

On y apprend également, sur la base des données des deux plateformes (LiveRail, par exemple, compte pour 20% de toutes les impressions vidéo aux Etats-Unis), quels sont les secteurs qui ont fourni le plus de publicités vidéo selon le type de contenu éditorial (arts, loisirs ou infos) :

 Etude LiveRail3

L’étude est disponible ici.

LUL