Facebook change ses règles et double la fréquence des pubs sur le News Feed

août 22, 2014

79493977-1-786x305Facebook joue avec ses règles publicitaire sur son flux d’actualité (Newsfeed) ce qui pourrait créer une certaine anxiété aux professionnels du marketing frileux lorsque leur message publicitaire est trop répété aux yeux des consommateurs. Cela pourrait avoir comme conséquence d’augmenter le prix des enchères et de trouver de nouvelles plateformes.

L’information vient d’être révélées par nos confrères anglais de Marketing Week : les annonces publicitaires peuvent maintenant être répétées deux fois par jours dans le News Feed, y compris pour des consommateurs qui n’ont aucun lien (pas de like) avec l’annonceur. Le nombre total de publicités vues chaque jour par un membre reste limité à 4, donc la fréquence n’augmente pas au total, en revanche on pourra voir 2 fois une même marque contre une fois auparavant.

Facebook_vidéoLe doublement de la répetition des messages a été mis en place très discrètement par Facebook le 6 Août dernier et a été communiqué dans un mémo envoyé aux agences par Facebook. Pour ce dernier, augmenter la fréquence permet aux marques de toucher des consommateurs avec du contenu plus pertinent. Cela a fait sauter au mur de nombreux responsables des réseaux sociaux qui s’inquiètent à juste titre de la qualité des messages publicitaires au sein du news feed. Cela devrait avoir comme conséquence d’augmenter les prix de la publicité et donc de remplir les poches de Facebook. En effet, les annonceurs qui ne sont pas forcement pertinents pourront doubler leurs impressions publicitaires, y compris si cela ne génère aucun engagement auprès des annonceurs.

Facebook a confirmé ces changement à nos confrères de The Next Week et a souhaité éteindre l’incendie en affirmant qu’ils ne vont pas signifier que les consommateurs seront exposés à plus de publicité sur le NewsFeeds. Pourtant, Facebook décide de miser sur le reach et non plus sur l’engagement. Cela va faire plaisir aux gros annonceurs qui peuvent dépenser plus même si les messages publicitaires ne créent pas beaucoup d’engagement. Facebook  abandonne chaque jour un peu plus son côté social pour devenir un média display comme un autre.

Rappel : au 2nd trimestre Facebook a généré 2.76 Mds $ de revenus publicitaires soit un progression annuelle de 67%.

Pierre Berendes

Facebook-ad-cap-announcement