Facebook relance son ad server Atlas avec un focus sur le programmatique en 2015

septembre 29, 2014

facebook-atlasAprès avoir racheté Atlas à Microsoft au début de l’année 2013, Facebook relance la machine. Presque tout le code a été récrit avec un objectif : mieux servir et mesurer la publicité sur tous les écrans et bien au-delà de l’écosystème de Facebook.

Une première agence vient de signer, il s’agit d’Omnicom. Les termes de l’accord ne sont d’ailleurs pas très clairs. Ce qui est certain est qu’Accuen, le trading desk d’Omnicom et Annalect, sa brique DMP devraient jouer un rôle dans le cadre de ce contrat. La relance d’Atlas s’effectue au moment de l’Advertising Week qui commence aujourd’hui.

Avec la nouvelle mouture d’Atlas, un annonceur peut cibler un internaute peu importe quel terminal il utilise. Il s’appuie sur la donnée de Facebook pour mesurer le succès d’une campagne. L’un des éléments de différentiation est la capacité de rapport « cross device » qui permet de dire qu’un internaute a vu un message publicitaire sur le mobile et qu’il a ensuite acheté sur son ordinateur de bureau ou sa tablette. Hélas, la capacité n’existe que pour l’environnement de Facebook. Exit donc le search, le display, la vidéo ou le mobile en-dehors de Facebook.

facebook-liverailNéanmoins, Facebook propose une alternative qui sera certainement crédible à DoubleClick (Google). Atlas se focalise sur la mesure et non pas sur la mise en place d’un réseau publicitaire dont il avait été question au moment du rachat de la filiale de Microsoft. Atlas va rester donc un outil qui va permettre de démontrer au annonceurs que Facebook a participé au tunnel de conversion même si le consommateur n’a pas cliqué sur un message publicitaire.

Aujourd’hui les annonceurs se ruent sur Facebook et le prix de la publicité a explosé de 123% au cours des derniers mois.

Atlas pourrait lancer en 2015 en partenariat avec Microsoft un outil pour permettre d’acheter et de vendre de l’inventaire programmatique… ce qui ne devrait pas plaire à Appnexus si l’information est confirmée.

Pierre Berendes

Sheryl Sandberg