Facebook veut mesurer l’impact des campagnes au-delà du last click

février 24, 2015

wersm-facebook-advert-manager-cover-470x490Facebook a annoncé récemment que tout annonceur étant en relation avec ses équipes commerciales pourra désormais utiliser leur outil de mesure de conversions. L’analyse se fait en comparant l’impact de l’exposition à une campagne publicitaire correspondante sur le comportement des acheteurs d’un produit précis. Le but est tout simplement de montrer si la simple exposition à une bannière ou campagne – donc sans clic – suffit pour influencer l’acte d’achat.

« Tandis que l’attribution par le dernier clic fait sens dans le cadre du search, elle est moins utile dans d’autres environnements display ou digitaux. L’action de compter des clics ne prend pas en compte la valeur créée par le simple fait de voir une publicité », argumente le communiqué qui n’oublie pas non plus de spécifier que cette analyse couvre également le mobile, grâce au fait que les membres de Facebook sont connectés.

Le VP de mesures et d’analyses à Facebook Brad Smallwood affirme à adexchanger pouvoir toucher des milliers d’annonceurs dans le monde avec cet outil, bien qu’il reconnaisse qu’aujourd’hui la plupart est consciente des limites de la mesure du last-click mais a du mal à faire le pas vers une autre approche.

L’analyse se fait en préparant un groupe « test » en amont de la campagne, c’est-à-dire de personnes qui ne verront pas la publicité. Il va de soi qu’ensuite l’annonceur devra partager avec Facebook « de manière sécurisée » les données de tous ceux qui sont passés à l’acte (d’achat ou de conversion attendu) pour comparer l’impact tenant compte du groupe test.

LUL