Fausses impressions publicitaires : baisse de la fraude sur les ad exchanges et visibilité en hausse

février 19, 2014

bigstock_Fraud_Le trafic d’impressions douteuses sur les ad exchanges aurait chuté de 30% à 13% le quatrième trimestre 2013 comparé à la même période de l’année précédente. Les éditeurs directs ont eu le plus bas niveau d’impressions suspectes, les régies, le plus élevé, de 15%. Ces résultats encourageants viennent d’être rendus publics par Integral AdScience, entreprise de mesure et analyse de la qualité de campagnes programmatiques.

Selon le même rapport, le nombre de publicités visibles aurait augmenté de 5% comparé à l’étude semestrielle la plus récente d’Integral Ad Science. L’entreprise utilise le critère de visibilité de l’IAB, selon lequel est considérée visible une publicité dont 50% des pixels sont affichés durant une seconde ou plus. Ainsi 66% des publicités placées directement par les éditeurs auraient été visibles. Ce chiffre tombe à 50,6% pour les régies et à 47,4% pour les places de marché.

« Une sensibilisation plus importante au sujet de la qualité des médias et l’adoption croissante des standards de qualité ont un effet direct sur l’état des médias digitaux », explique le PDG de l’entreprise Scott Knoll. « Désormais qu’un nombre plus conséquent d’éditeurs et d’annonceurs est en train de prendre des mesures pour se protéger et optimiser ses choix, la qualité générale est améliorée. Nous voyons plus de publicités visibles, et une réduction des problèmes liés à la sécurité de l’image des marques et aux activités suspectes », dit-il.

Integral Ad Science _schéma étudeL’ad tech américaine Integral Ad Science vient de lever $ 30 million.  Lancée sous le nom d’AdSafe Media en 2009, le même de sa plateforme de vérification de la sécurité et de lutte contre les fraudes des fausses impressions, l’entreprise a évolué vers son nom actuel pour bien marquer l’élargissement de son champ d’action, qui touche à la sécurité, certes, mais également à la mesure de la qualité des impressions publicitaires et des performances publicitaires sur le digital. Integral Ad Science analyserait plus de 2 milliards d’impressions par jour des 5 principales DSP du marché, auxquelles elle est intégrée. Son TRAQ score mesure la visibilité, la fraude et le professionnalisme des impressions, entre  autres critères.

L.U.L.