Fraude : votre campagne publicitaire RTB a une chance sur deux d’être frauduleuse

mai 13, 2015

WhiteOps_étude3Éditeurs, n’achetez pas du trafic pour votre site Internet, autrement vous ouvrirez vos portes aux robots et réseaux frauduleux des fausses impressions publicitaires. Les spécialistes en matière de sécurité et de fraude sont nombreux à le déclarer sur la presse spécialisée, dont Michael Tiffany, CEO de l’ad tech de lutte contre la fraude en ligne WhiteOps, auteur d’une récente étude sur la fraude réalisée pour l’association américaine des annonceurs (ANA) que nous citons souvent ici qui est devenue une référence sur le marché.

WhiteOps_étude-dec14_coverLa manière dont l’éditeur met en place ses sources de trafic est capitale et déterminante en matière d’agissements de réseaux frauduleux. Selon l’étude WhiteOps/ANA, 52% du trafic acheté est faux.

Pour ne pas tomber dans le piège des réseaux des fausses impressions publicitaires il faut vraiment connaître la source du trafic que l’on achète ou ne pas acheter du tout. Le taux de fausses impressions sur des sites premium et d’éditeurs n’achetant pas du trafic serait nettement plus bas.

Adapté d’adechanger.

 

(Images: étude WhitOps.)

 

LUL