Google propose un guide aux marques et agences pour démarrer en programmatique

avril 21, 2015

Google_étude programmatique_bandeauUn guide sur la publicité en mode programmatique destinée aux marques. Voici ce que Google, à travers sa branche programmatique Doubleclick, vient de publier. Plus qu’une méthode, ce livret est un véritable éloge pédagogique des atouts et de l’intérêt de ce mode d’achat d’inventaires en ligne, sous-entendu ici comme étant désormais incontournable. Il présente d’ailleurs une série d’études de cas – concernant des marques telles que Nike, KLM, Kia, Gol (Brésil) – pour conforter et prouver son enthousiasme à l’égard du programmatique.

Il élit cinq étapes incontournables à tout annonceur ou agence souhaitant s’y mettre avec succès, de l’organisation à l’analyse des résultats. Il part du principe que les consommateurs désormais sont tout le temps connectés, ce qui est une aubaine pour les marques, qu’ils sont de plus en plus engagés, ce qui signifie que la relation qui se noue avec la marque est dynamique, et intéressés par des messages qui lui fassent sens, exit donc les bannières fades sans ciblage ni message adapté. Le programmatique ainsi serait la méthode qui répond tout naturellement à ces nouvelles exigences car il permet aux marques de se connecter de manière fine, ciblée et pertinente avec des audiences premium sur tous les écrans et à travers de multiples formats.

Google_étude programmatique1Oui, mais concrètement par où commencer ?

Par les données, notamment celles relatives à ses propres clients et audiences, pour qu’elles soient organisées, classées et mises à jour en temps réel (ce qui exige bien entendu d’avoir la technologie qui permette de le faire…). Cette première étape est nécessaire pour que l’audience pertinente à chaque campagne soit précisément définie et ciblée.

Elle jette les bases pour l’étape suivante qui est celle de la création du contenu, dont le message sera adapté à la cible et tiendra compte des multiples écrans sur lesquels la campagne sera diffusée. De plus, il sera évolutif et personnalisé, puisque les données sont constamment en évolution suite à l’impact des campagnes précédentes.

Google prône ensuite l’utilisation de « plateformes intégrées » pour l’exécution des campagnes en temps réel sur le digital, c’est-à-dire, celles qui permettent d’activer des campagnes sur tous les écrans et sur tous les formats à partir d’une seule interface, tout en intégrant le volet data, analyse, protection anti-fraude etc. Pas sûr que ce soit l’avis de tout le monde.

Pour accéder au guide de Google, cliquez ici.

(Images : Google Programmatic – a brand marketer’s guide).

LUL