Google : un discours agressif pour capter les dollars de la télé vers YouTube

octobre 23, 2015

Eileen Naughton

Annonceurs, souhaitez-vous influencer véritablement vos cibles et particulièrement celles âgées entre 16 et 34 ans ? Allez sur YouTube ! C’est ce que prône la directrice générale de Google pour le Royaume-Uni et l’Irlande, Eileen Naughton. Selon elle, « les annonceurs peuvent toucher leurs cibles bien plus efficacement en intégrant YouTube à leur média planning… spécialement les difficiles à toucher que sont les 16-34 ans : le coût par point de couverture est optimisé lorsque 24% de votre budget télé est alloué à YouTube », nous rapporte Business Insider UK (lire ici).

youtube-audience_products_smCela s’est passé à Londres, durant la rencontre annuelle de YouTube avec l’industrie de la publicité réunissant la semaine dernière un millier de personnes représentant la fine fleur d’agences, d’annonceurs, des technos et de médias (on a dit à Business Insider que l’événement a coûté quelque chose comme $ 1,5 millions à Google, mais ce ne sont bien entendu que des spéculations).

Le discours est bien clair et traduit les pratiques puisque les études dont nous vous faisons constamment écho ici sur ad-exchange.fr sont nombreuses à constater la migration des budgets télé vers le digital, même si de manière timide, équilibrée ou progressive. Les annonceurs ne font que suivre les changements d’habitude et YouTube en fait partie en effet. C’est indéniable. Dans ce contexte, Google pousse un peu plus… en prônant un media mix qui en tienne compte. Eileen Naughton a ainsi cité durant son intervention l’étude Ipsos GfK Research, commandée par Google, selon laquelle les publicités vues à la fois sur la télévision et sur YouTube sont plus efficaces que celles vues seulement à la télévision. La politique est bien celle de promouvoir une notion de partage entre les deux médias.

LUL

(Image : Eileen Naughton, mai 2015.)