Gros plan sur Dunnhumby, la filiale data du groupe Tesco qui a acheté la DSP Sociomantic

janvier 26, 2015

dunnhumby_1

dunnhumby_2Ils font le lien entre les données 1st party online et l’off line de leurs clients commerçants et détaillants ainsi que de leurs marques, notamment les marques de la grande distribution. Ils se positionnent véritablement côté acheteurs, à tel point qu’ils ont décidé d’acheter la plateforme DSP allemande Sociomantic en 2014. Dunnhumby, la filiale data du groupe de supermarchés britannique Tesco, dispose de ses propres données et manage celles de ses clients aux Etats-Unis et dans 31 pays dans le monde. L’ad tech a fait l’objet d’un gros plan par adexchanger, qui n’a pourtant pas réussi à confirmer l’information diffusée par Sky News selon laquelle elle serait à vendre…

Mais que fait au juste désormais Dunnhumby dans le paysage de la publicité programmatique tout en étant une filiale d’un important groupe de la grande distribution ? L’ad tech apprend à ses clients à maîtriser, à creuser et à comprendre leurs clients, leurs comportements et attentes, leurs spécificités, afin qu’ensuite des messages publicitaires personnalisées leur soient affichées. Du sur mesure en grande échelle, comme le font d’ailleurs tant d’autres acteurs de l’industrie de la publicité programmatique. Sauf que là, on est dans la grande distribution, que les biens bougent très vite et que, d’après Lung Huang, VP de publicité digitale et de partenariats globaux de l’entreprise, chaque profil est unique et que des métriques générales ne s’y appliquent pas.

« Oreo souhaite que son audience et monnaie soient basées sur ceux qui achètent les cookies Oreo. Chacun est capable de définir ses propres métriques de succès et ce ne sera certainement pas basé sur des données démographiques ou d’intentions d’achat », a-t-il déclaré à adexchanger. En tout cas pas des données générales, mais spécifiques à chaque marque, chaque distributeur.

LUL