Hausse certaine mais modeste des budgets publicitaires dans le monde en 2016

juillet 7, 2015

money-dollar-bills-401k-2012-flickrLe nouveau rapport réalisé par Schonfeld & Associates fait état d’une hausse prévue de 4,2% des budgets dépensés avec la publicité l’année prochaine dans le monde. Le ratio entre ces budgets et les chiffres d’affaires sera de 2%. Ce 29e rapport annuel des ratios et budgets de la publicité analyse 5000 entreprises sur 320 secteurs d’activité différents.

Les auteurs de ce rapport considèrent cette hausse comme étant « modeste » (voir ici). Elle continuera d’être alimentée par les nouveaux canaux digitaux – tels que les réseaux sociaux – au détriment des traditionnels, qui ne cessent de voir leur activité baisser.

L’industrie dont on espère qu’elle investisse le plus en publicité en 2016 est l’automobile (2,8% de hausse de budgets, soit $ 44 milliards) : les marques Chrysler, Daimler, Ford, General Motors, Honda, Nissan, Tata, Toyota et Volkswagen dépenseront chacune plus de $ 2 milliards l’année prochaine selon le rapport. Les deux autres secteurs à dépenser le plus de budgets publicitaires en 2016 seront ceux de l’industrie alimentaire et des communications mobiles.

Toujours selon Schonfeld & Associates, pris individuellement, l’annonceur qui dépensera le plus en 2016 sera L’Oréal, avec la bagatelle de $ 11 milliards, un budget en hausse de 5,2%, détrônant Procter & Gamble qui passera deuxième, avec $ 9,2 milliards, un montant en légère baisse comparé à 2015.

Le rapport (payant) est disponible ici.

 

LUL