Hausse continue des dépenses dans le digital : analyse par secteur, device et objectif

juin 6, 2014

Cette année, les dépenses avec la publicité digitale continueront de croître aux Etats-Unis, pour la cinquième année consécutive depuis la crise de 2009, pour atteindre $ 50 milliards de dollars.

emarketer1

Une hausse de 16% est vérifiée aussi bien pour les campagnes de branding, que pour celles à la performance. Mais ces dernières représentent une plus importante part des dépenses, soit presque 60%. Derrière ces chiffres globaux, cependant, pas de surprise – les stratégies varient grandement selon le secteur d’activité dont il s’agit : à un extrême, le secteur de voyages est celui qui investit le plus fortement sur la publicité à la performance, tandis qu’à l’autre, le secteur de biens de consommation est le plus grandement impliqué dans des stratégies de branding.

emarketer2

Ce sont quelques-unes des prévisions faites par emarketer qui vient de rendre publique la troisième édition de son étude comparative des dépenses avec de la publicité digitale par 10 secteurs d’activité, le 2014 Digital Ad Spending Benchmarks by Industry. La grande distribution et les détaillants continuent d’être le secteur le plus représentatif parmi les annonceurs, suivi de la finance et de l’automobile. Mais il est attendu que la hausse de dépenses de l’automobile aille en s’accélérant jusqu’à dépasser celles de la finance d’ici l’année prochaine.

emarketer3

L’étude analyse pour la première fois le partage des dépenses par appareil, mobile ou desktop. Le comportement semble être globalement le même, quel que soit le secteur, avec un tiers des dépenses consacrées au mobile, le secteur de la distribution étant cependant pionnier et parmi les plus agressifs. « Dans le secteur de la distribution, on observe beaucoup d’innovation et un fort appétit pour de la croissance, ainsi que la prise de conscience que le mobile est essentiel pour que l’enseigne devienne une importante plateforme d’e-commerce », commente dans le rapport le vice-président de médias de l’agence Razorfish, Megan Tweed.

Ce mouvement des marques n’est qu’une suite logique des changements de comportement des consommateurs : aux Etats-Unis ils seront 163,9 millions utilisateurs de smartphones cette année, nous signale emarketer, soit la moitié des utilisateurs de mobiles.

Pour télécharger le rapport (ou son résumé), cliquez ici.

LUL