HP cherche à internaliser ses achats programmatiques au niveau mondial

janvier 30, 2015

HP_1Le groupe Hewlett Packard cherche un fournisseur de solutions pour gérer en interne ses achats de publicité programmatique au niveau mondial. C’est en tout cas ce que laisse entendre la demande de renseignements publiée par l’entreprise fin 2014 et dévoilée par Advertising Age.

Le fournisseur en question doit être en mesure de tout faire de A à Z – de la stratégie à l’achat et à l’analyse des résultats –, tout en laissant le contrôle à HP et sans imposer des partenaires privilégiés. « Au-delà des technologies et capacités de base, HP met l’accent sur sa volonté d’exercer plus de contrôle sur tout le processus, y compris en ce qui concerne ses contrats avec des partenaires data et des intermédiaires de l’ad tech », explique l’article, ce qui est en effet tout à fait en phase avec la tendance actuelle parmi de grands annonceurs, qui veut qu’une partie importante de l’opérationnel de l’achat média en programmatique se fasse de plus en plus en interne.

HP_iconeAinsi, l’article d’AdAge cite un extrait de la demande de renseignements publiée par HP : « Hewlett Packard souhaite assumer le contrôle contractuel direct de ses partenariats technologiques (…) Lorsque HP choisit de travailler de façon indépendante avec une DSP/DMP (par exemple Turn, Oracle, MediaMath) seriez-vous en mesure de la même façon d’intégrer une DSP/DMP tierce ? Auriez-vous des restrictions ou des réserves pour le faire ? »

Un autre aspect auquel une importance toute particulière est accordée est celui des données et des garanties que le fournisseur peut fournir en matière de respect du secret des données d’HP. Selon AdAge, le plus grand nombre de questions – 16 – est consacré au seul sujet du respect de la confidentialité des données.

Selon l’article, le groupe Omnicom, qui gérait jusqu’à présent le sujet pour HP, n’a pas souhaité commenter la publication de ce document. HP non plus n’a souhaité commenter le sujet. Dans la demande de renseignements, l’entreprise semble également laisser claire son intention de développer l’usage du programmatique pour ses différentes programme marketing ainsi que pour ses activités d’e-commerce déployées par régions géographiques.

Lire ici l’article d’AdAge.

LUL