Innovation : de la pub en temps réel déclenchée par des événements extérieurs

juillet 16, 2014

Imaginez une campagne pour de voitures hybrides diffusée à l’instant même où l’on apprend une hausse des cours du pétrole. Ou bien une publicité pour une marque connue de whisky alors que vous venez d’obtenir un nouveau job. Cela s’appelle du marketing en temps réel et ultra personnalisé et il est possible grâce à un outil, une technologie qui permette de lancer des campagnes à partir d’événements et de faits déclencheurs, en temps réel, et avec une connaissance accrue des utilisateurs que l’on vise. Et c’est bien sur ça que les équipes d’ingénieurs et data scientists d’Aol Platforms (groupe Aol) sont en train de travailler pour le compte de l’agence UM (groupe IPG Mediabrands).

Group of Red Balloons on Salt Flats.

Ad-exchange.fr vous a déjà parlé de la solution lancée par Weather Company, la chaîne météo américaine, permettant la mise en ligne des campagnes de publicité à partir des données météorologiques fournies en temps réel, grâce à la géolocalisation des consommateurs et cibles des campagnes. Nous abordons également tous les jours les sujets de la data, de la publicité personnalisée, des campagnes en temps réel se servant des plateformes de gestion de données et des modes d’achat et de vente automatisés, dont le real time bidding sur les ad exchanges.

Là, c’est un peu le même principe, mais qui fonctionnera à partir d’éléments déclencheurs possibles pré-identifiés. L’idée est bien de faire du marketing basé sur des « moments » qui « parlent » aux cibles que l’on vise. « Le but de Moments Marketing, la nouvelle approche de planning d’UM, est de toucher les consommateurs à des moments précis dans leurs journées et vies qui aient le plus important impact sur leurs décisions et comportements, afin de susciter des échanges », explique un communiqué annonçant le développement de cette solution qui sera une plateforme multi-écrans disponible vers la fin du troisième trimestre de 2014.

UM_bis

Les éléments déclencheurs seront identifiés au sein des données disponibles sur les marchés visés par les marques, des indicateurs sociaux, des moments culturels clés, sportifs. « A un moment marqué par la fragmentation des médias, nous pensons que nous devons réinventer le processus de planning média afin d’aller au-delà des impressions, de la fréquence et de la part de voix afin de capturer de l’attention et de susciter de la conversation entre les marques et les personnes », affirme Sarah Personette, présidente d’UM aux Etats-Unis.

Soit. Mais ne serait-on pas déjà en train de faire ça partout ailleurs ?

 

LUL