La fin de l’usurpation du nom de domaine?

mai 23, 2017

Alerte fraude.

Le tech lab de l’Interactive Advertising Bureau (IAB) semble enfin avoir trouvé la parade pour contrer les pratiques consistant à camoufler des sites frauduleux derrière des adresses url légitimes. Il s’agit d’une sorte de catalogue rassemblant les partenaires des éditeurs tenus comme légitimes, qui servirait aux acheteurs à vérifier et à mettre de côté des propositions suspectes.

« Ads.txt » réunira ainsi l’intégralité des prestataires vendeurs que les éditeurs autorisent pour leurs domaines. « Les acheteurs programmatiques peuvent ensuite utiliser ces fichiers ads.txt d’éditeurs pour afficher des inventaires faux ou mal représentés », indique l’IAB dans un communiqué.

Alanna Gombert, vice-présidente principale de technologie et opérations publicitaires à l’IAB, semble convaincue que cet index en finira avec les failles de sécurité de la chaîne d’approvisionnement de la publicité en ligne. Plusieurs ténors de l’industrie – comme Google, Aol Platforms ou Adobe –  soutiennent l’initiative de l’IAB. Andrew Casale, PDG d’Index Exchange, déclare à The Drum que la solution va « éradiquer » la pratique de « domain spoofing » (ou camouflage de domaines en français).

« Ads.txt » restera ouvert aux commentaires jusqu’au 19 juin. Après cette période, et suite à son éventuelle adaptation, l’outil pourra être utilisé par tout éditeur s’étant enregistré au préalable auprès du programme (plus de détails ici.).

LUL

(Image: Shutterstock.)