La moitié des propriétaires de smartphone ne veut pas que leur localisation soit connue

juillet 31, 2014

phone-male-hed-2013

Attention, les consommateurs ne sont pas intéressés par des solutions de type Beacons d’Apple ou d’autres technique de localisation dans les points de ventes selon une étude conduite par Punchtab. L’annonce intervient alors de plusieurs marques ont lancé des programme de localisation de leurs clientèle dans les magasins et que plusieurs cas d’école ont déjà été partagé au plus grand nombre. Les 1153 américains interrogés ne sont pas favorable de tracking mobile et ce malgré la promesse de messages personnalisés. Ce qui ressort est clair : 50% des personnes ne veulent pas être traquées, un point c’est tout. Ils sont quand même 27% à l’accepter dans certaines circonstances et 23%, surtout les plus jeunes, n’en ont rien à faire. La raison pour ne pas être pisté c’est le respect de la vie privée (51%), la peur de recevoir trop de messages (13%), la crainte de recevoir des messages qui n’ont pas d’intérêt (8%). Plus intéressante, les motivations de la catégorie qui s’ouvre au partage conditionnel d’information : 88% le fera en échange d’un bon de réduction, 72% sur cela va accélérer le passage ne caisse et 69% si ils reçoivent des alertes personnalisées. La graphique ci, dessous présente les différents cas pour qu’une boutique utilise le tracking mobile.

Pierre Berendes

punchtab-01-2014