La pub mobile provient des réseaux sociaux, du divertissement et de la musique

août 29, 2014

mobile-ads-2Découvrez les derniers chiffres de l’industrie de la publicité mobile et ses enjeux de monétisation dans une infographie proposée par Neomobile. En effet, le mobile est au coeur d’internet aussi bien en matière d’outil de consommation que de pénétration de la population mondiale. C’est le mobile qui est à l’origine de l’explosion des volumes de trafic de données. Jetons un coup d’oeil au dernières statistiques en matière de trafic de données mobile ainsi que les opportunités et les défis découlant.

Les dernières statistiques recueillies part Ericsson Mobility montrent le rythme de cette croissance: les abonnements haut débit mobile ont augmenté de 35% par ans pour atteindre 2,3 Mds $ et 65% de tous les appareils mobiles vendus au 1er trimestre 2014 sont des smartphones. Ces facteurs combinés ont provoqué naturellement l’augmentation de la quantité de l’utilisation des données par abonnement :+65% entre Q1 2013 et Q1 2014.

Selon Cisco, le trafic mobile en 2013 était de 1,5 exaoctets de données par mois (1 Exabyte est de 1 milliard de gigaoctets) soit 18 fois plus que tout le trafic sur l’Internet mondial en 2000. Les prévisions pour en 2018 sont folles : le trafic pourrait atteindre 190 exaoctets par an. Cela s’explique par la technologie 4G, qui ne représente que 2,9% de toutes les connexions mobiles, mais déjà 30% du trafic mobile. Les connexions mobiles 4G passeront de 203 millions en 2013 à 1,5 milliard d’ici 2018.

Quand il s’agit de la part de trafic, Android est le leader du marché, soit 42%, tandis que iOS a 38% du marché. Quand il s’agit de la monétisation, Android concentre 33% des revenus et iOS  52%.

Pierre Berendes

mobile-traffic-monetization-infographic-neomobile