La publicité à la télévision perd de la place au profit des vidéo en ligne

septembre 12, 2014

2008_1117_shutterstock_televisions2Magna Global revient sur ses projections des budgets consacrés à la publicité aux Etats-Unis pour cette année dans son traditionnel Ad Forecast, publié à chaque trimestre, pour indiquer une croissance amoindrie cette année : elle sera de 5,1% et non plus de 6%, comme prévu en avril dernier. Cette réévaluation est due à des performances plus discrètes que prévu le dernier trimestre, la télévision étant parmi les catégories les plus affectées par ce ralentissement. Et une des raisons est le fait que l’argent migre vers les vidéos en ligne.

« Nous croyons que la baisse observée dans les ventes sur la télévision a été en partie circonstancielle (avec, par exemple, les budgets pour les jeux olympiques concentrés sur le 1er trimestre) et en partie structurelle (accélération d’un changement plus durable des budgets vers les télévision à câble, les réseaux hispanophones et les vidéos en ligne », déclare le communiqué de Magna Global annonçant les résultats.

Le montant dépensé avec de la publicité sera ainsi de $167 milliards tous médias confondus cette année selon les nouvelles prévisions, la part du digital étant de $50 milliards, soit une part de 30% et une hausse prévue de 17,4%.

Les budgets des médias digitaux dépasseront ceux de la télévision en 2017

Le budget consacré aux médias digitaux devra dépasser celui de la télévision en 2017, selon Magna, avec 38% des parts de marché. En 2015, il représentera déjà 34% de l’ensemble des dépenses publicitaires aux Etats-Unis, tiré par le social (32%) et le mobile (51%).

Pour accéder au rapport de Magna Global, cliquez ici.

 LUL

Second-screen