Le duo data – contenu dynamique personnalisé d’Evergage séduit les VCs américains

mai 28, 2014

Evergage_exemple

Cette ad tech américaine basée à Boston et lancée il y a tout juste un an propose aux annonceurs une solution de communication personnalisée avec des contenus créatifs dynamiques qui varient en fonction du profil et de la navigation du consommateur sur le siteweb ou application de la marque. L’aspect innovant est celui d’adapter le message du site ou de l’application au comportement de l’utilisateur en temps réel. Elle vient de lever $4 millions auprès de G20 Ventures. D’autres investisseurs sont Point Judith Capital, Advanced Technology Ventures, Jit Saxena, Stephan Schambach, Andy Ory et Jim Baum.

« La promesse d’une personnalisation d’Internet est devenue une réalité », affirme dans un communiqué (lire ici) le co-fondateur de G20 Ventures Bob Hower, « Evergage est en train de garantir à de nombreuses marques leaders et globales une hausse étonnante des taux de conversion sur le web tout en leur permettant de fournir des expériences en ligne pertinentes et en temps réel à leurs clients».

Selon Hower, l’ad tech aurait enregistré en une année une hausse de 200% de ses revenus et aurait intégré à son portefeuille 110 nouveaux clients. Evergage aurait ainsi fournit des expériences personnalisées, définies en fonction du profil de chaque visiteur, à 120 millions d’internautes et suivi plus de 2 milliards d’interactions sur websites.

Evergage_1

Ce qu’apporte Evergage comme nouveau est tout simplement une façon plus didactique et simple d’expliquer le programmatique et la révolution de la publicité personnalisée, rendue possible par le tracking des données des internautes sur Internet. L’ad tech applique aux messages des sites des marques, ce que tout le monde fait partout sur le web pour le compte des annonceurs, sur display, vidéo, email… Adaptées spécifiquement à un site ou une application, la solution devient tout à coup simple et facile à maîtriser pour chaque marque, car appliquée « chez soi » pour ses données 1st party et non pas sur des inventaires tiers dont on maîtrise parfois mal la source et l’impact. Si les chiffres des performances annoncés par Evergage sont vrais, cela ne fait que conforter l’idée que plus cette industrie proposera des solution simples et lisibles, plus elle gagnera.

LUL