Le RTB ne perce pas encore sur la vidéo : 90% des campagnes relèvent de l’achat d’espace classique

mars 9, 2015

scottferber4nerfjb-304Pour Videology les marketeurs européens se sont appropriés en un an des méthodes de ciblage et d’exécution des campagnes plus sophistiquées. Une étude révèle une augmentation de 85% du ciblage sur des plages horaires, qui permet de lancer une campagne publicitaire  à un moment donné de la journée.  En tout 56% des annonceurs européens ont utilisé des données comportementales pour atteindre leurs cibles de consommateurs, en complément des critères traditionnels d’âge et de genre.

L’infographie met également en évidence  l’adoption croissante de stratégies multi-écrans par les planneurs stratégiques. En effet, 65% des campagnes de publicité vidéo sur la plateforme Videology ont été menées sur plusieurs supports (ex : desktop et mobile), soit une augmentation de 12% par rapport au trimestre précédent. Plus précisément, 50% des campagnes ont été déployées à la fois sur desktop, mobile, tablette et TV connectée contre 43% au 3ème trimestre.

Les autres tendances et usages marquants révélés par cette étude sont :

  •  Augmentation de 83% de la part des publicités ciblées sur des plages horaires à partir de données comportementales entre le 3ème et le 4ème trimestre ;
  • Les publicitaires privilégient les méthodes d’achat gré à gré : 90% des campagnes vidéo relèvent de l’achat d’espace classique (par opposition au RTB) ;
  • Le succès des sites de divertissement qui totalisent 63% des impressions  – soit une augmentation de 17%  en un an ;
  • Les « 35 ans et plus » sont la cible prioritaire. Ils représentent 63% des impressions – soit  là aussi une augmentation annuelle de 17% ;
  • La part des biens de grande consommation  représente 25% des impressions au 4ème trimestre ;
  • Le format 30 secondes est privilégié : 58% des publicités vidéo au 4ème trimestre duraient 30 secondes, soit une augmentation de 45% en l’espace d’un an

Pierre Berendes


Q4_2014_EU_Video_Market_At-A-Glance