Le marché de l’e-pub en forte croissance en France: +9,6% accaparés par le duopole

juillet 12, 2017

In-app.

Alors que les éditeurs des deux côtés de l’Atlantique cherchent à contrer les effets néfastes de la domination de Google et Facebook sur le numérique, les chiffres publiés ce matin par l’Observatoire de l’ePub du SRI viennent confirmer la mainmise des réseaux sociaux et du search sur le marché français de la publicité en ligne. Ces derniers représentent désormais 71% du marché, « part captée principalement par deux acteurs », commente le SRI dans un communiqué.

Ensemble, search et social comptent pour 96% de la croissance de la publicité digitale, de 9,6% ce premier semestre comparé au 1er semestre 2016. « L’hégémonie des plateformes et réseaux sociaux, en effet, se consolide puisqu’ils captent à eux-seuls près de ¾ des investissements publicitaires online. A terme, c’est la pluralité et la survie même des médias qui est en jeu », déclare Sophie Poncin, présidente du SRI. « Face à ce constat, l’écosystème de la publicité online s’est mis en ordre de marche pour séduire à nouveau les annonceurs. Les initiatives, particulières ou collectives, se sont ainsi multipliées pour garantir qualité, transparence et efficacité. »

Outstream majoritaire

Tous les leviers du digital sont en croissance, reflets d’un secteur qui intensifie son avance sur les autres médias : le digital reste le 1er  média investi le premier semestre de l’année (33%), devant la télévision (28,3%), indique le SRI. Fait intéressant : le display vidéo devient majoritairement outstream, sous l’influence des réseaux sociaux  (il a progressé de 26% au premier semestre 2017).

Cette 18e édition de l’Observatoire de l’e-pub du SRI a été réalisée par PwC en partenariat avec l’UDECAM.

Plus d’informations ici.

LUL

(Image: Shutterstock.)