Le mobile : clé pour faire entrer les ad exchanges dans les marchés émergents

mars 10, 2014

Advertise-With-Vserv-514x149Les marchés émergents pourront voir dans le mobile 1st un moteur important pour le développement de l’achat publicitaire et de la monétisation d’inventaires en programmatique. Certaines places de marché y sont en plein essor, y compris dans le mobile, en atteste Vserv, cette dynamique place de marché née mobile en Inde en 2010 et exclusivement dédiée aux marchés émergents, tous, sans exception.

Vserv a déjà plus que doublé son staff en 2013 (de 10 à la création ils sont passés à 80 début 2013 puis à 180 début 2014) et projette 100 nouvelles embauches pour 2014 a minima. Signe que les moteurs travaillent à pleine puissance.

about_hero-unitLe co-fondateur et PDG de Vserv, Dippak Khurana, un vétéran du programmatique en Asie, donne sa vision des tendances du programmatique sur ces marchés, en interview à Adexchanger. « Environ 45% de tous les utilisateurs d’Internet viendront des marchés émergents » , dit-il, « Et ces pays sont souvent à des états similaires de développement du marché en termes de pénétration de smartphones, tous faisant face aux mêmes problématiques ». Venant d’Inde, Vserv se sent bien entendu bien placée pour les comprendre et les adresser.

Plus généralement, la faible adoption encore du programmatique dans les marchés émergents et l’absence d’une offre data structurée sont les deux principaux challenges à relever. Mais, d’un autre côté, ces marchés voient une rapide adoption du mobile et surtout un fort ancrage du e-commerce. Et la spécificité des marchés émergents est son importante échelle, qui aide à propulser rapidement les affaires.

Selon Dippak Khurana, même si les marchés les plus dynamiques pour l’achat programmatique demeurent la Chine et le Japon, les pays du Sud-Est asiatique et l’Inde ont de fortes potentialités de croissance dans le court terme.

Avec désormais des bureaux en Singapour, Malaisie, Indonésie, Viet Nam, Afrique du Sud, et, bien entendu, à San Francisco et Londres, l’ad exchange connecte les annonceurs avec le web mobile quel que soit le système d’exploitation et 20 mille applications, en proposant des formats rich media et vidéo, en plus du display. Des modalités d’enrichissement du ciblage avec des données tierces parties fournies par les entreprises de télécommunications sont proposées pour les campagnes en Inde.

L.U.L.

 audience-pro-works-image