La SSP Improve Digital lance des solutions natives et renforce sa place de marché privative

octobre 7, 2014

Improve Digital_imageLa plateforme SSP Improve Digital annonce le lancement d’une série d’outils permettant aux éditeurs de proposer des formats de publicité native dans le cadre d’une monétisation automatisée de leurs inventaires. Avec cette série, la plateforme compte donner aux éditeurs les mêmes capacités d’optimisation d’inventaire sur un format natif que celles dont ils disposent déjà pour le display traditionnel.

Ce produit permettrait aux éditeurs de configurer des modules de contenu et de publicité pour l’exposition de messages natifs sur le web, mobile et vidéo, selon le communiqué l’annonçant (lire ici).

Basée à Amsterdam avec des bureaux au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne, Improve Digital est une plateforme supply side travaillant sur tous les formats et écrans et proposant à ses clients éditeurs premium en plus une place de marché privative, la 360 Private Ad Exchange. Ils seraient une centaine d’éditeurs et médias européens à utiliser leur plateforme.

ad impression viewabilityPar la même occasion, l’entreprise annonce de nouveaux investissements sur sa plateforme de private ad exchange notamment dans les capacités de management d’inventaire et de campagnes et de contrôle de prix. Ils seraient en train de se concentrer sur « la prochain génération » d’allocation et optimisation d’inventaires afin de mettre ensemble les ventes directes, le RTB et les ventes directes programmatiques.

« Nous sommes en train de bâtir la plateforme que beaucoup de régies et places de marché ne souhaitent pas voir arriver. Nos seules priorités sont de garantir que nos clients contrôlent leurs destinées programmatiques et qu’ils obtiennent les retours maximaux sur leurs actifs publicitaires», affirme la co-fondatrice et CEP d’Improve Digital, Joelle Frijters.

LUL